Titre original :

Comparaison des résultats du traitement endovasculaire et de la chirurgie directe des anévrismes aortiques juxta/pararénaux et thoracoabdominaux de type IV

Mots-clés en français :
  • Anévrisme juxta-pararénal
  • ATA IV
  • F/B-EVAR
  • chirurgie ouverte
  • déclin rénal

  • Anévrysme de l'aorte thoracique
  • Prothèses internes
  • Soins médicaux -- Évaluation
  • Anévrysme de l'aorte
  • Endoprothèses
  • Résultat thérapeutique
  • Langue : Français
  • Discipline : Médecine. Chirurgie générale
  • Identifiant : 2021LILUM649
  • Type de thèse : Doctorat de médecine
  • Date de soutenance : 10-12-2021

Résumé en langue originale

Objectif : Comparer le traitement par endoprothèse F/B-EVAR et par chirurgie ouverte (CO) des anévrismes aortiques juxta/pararénal et thoraco-abdominaux de type IV (AJPSR) ainsi que le déclin de la fonction rénale dans deux centres aortiques de haut volume. Méthode : Tous les patients avec AJPSR ayant subi une réparation par CO ou traités par F/BEVAR entre janvier 2010 et juin 2016 ont été inclus. Ils ont été stratifiés selon la chirurgie et les résultats ont été comparés en utilisant l’appariement par score de propension (1 :1). Les covariables incluses étaient l’âge, le sexe, la néphropathie, le site de clampage aortique, le diamètre anévrismal, les antécédents de chirurgie aortique et les antécédents cardiopulmonaires. La mortalité, la mortalité aortique et le déclin de la fonction rénale ont été comparés dans les deux groupes. Résultats : 157 ont subi une F/B-EVAR et 119 une CO. Après appariement par score de propension, aucune différence significative n’a été observée dans la survie globale (log rank = 0,458) ni dans la survie aortique (log rank = 0.977) à 2, 4 et 6 ans. Le déclin de la fonction rénale était significativement plus important dans le groupe CO (log rank <0,01). En analyse multivariée, le déclin rénal est associé avec la présence d'une IRA post opératoire (HR 2.60 ; IC95% 1.01;6.35 ; p=0.04 et HR=2.99 ; IC95%1.57;5.73 ; p<0,01 pour F/B-EVAR et CO respectivement), indépendamment du type de chirurgie. Conclusion : Les traitements par F/B-EVAR ou CO pour les AJPSR sont équivalents en termes de mortalité globale et de mortalité aortique. F/B-EVAR est associé à un déclin rénal plus tardif. Le développement d’une IRA postopératoire est corrélé à l’accélération du déclin rénal toute chirurgie confondue.

  • Directeur(s) de thèse : Mesnard, Thomas

AUTEUR

  • Ribreau, Zoé
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification jusqu'au 01/09/2022