Titre original :

La mise en échec de protestations : les luttes des enseignants boliviens de La Paz contre la réforme éducative (1994-2000)

  • Langue : Français
  • Discipline : Sociologie
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2004

Résumé en langue originale

Cette thèse rend compte du processus de mobilisation des enseignants boliviens contre la loi de réforme éducative de 1994 et de la mise en échec de leurs protestations jusqu'en 2000. L'analyse macrosociologique et microsociologique de leurs. actions collectives montre que c'est en grande partie grâce à la structure syndicale et à ses ressources, à la fois matérielles et humaines, et aux compétences militantes des dirigeants syndicalistes, que les enseignants peuvent se lancer collectivement dans la protestation contre le gouvernement dès 1994. Cependant, au cours des années suivantes sont apparus de nouveaux obstacles à la mobilisation des acteurs, qui ont remis progressivement en question leur engagement individuel dans l'action collective.De la poursuite d'une politique offensive des gouvernements successifs contre les actions syndicales et d'une série d'objectifs non atteints par les protestations résulte une participation amoindrie des enseignants à la mobilisation collective.

  • Directeur(s) de thèse : Lavaud, Jean-Pierre

AUTEUR

  • Fontaine, Cristelle
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre