Titre original :

Aux portes de la police : vocations et droits d'entrée : contribution à une sociologie des processus de reproduction des institutions

Titre traduit :

Enter police : vocations and entrance fee : contribution to a sociology of processes of institutions reproduction

Mots-clés en français :
  • Police
  • Gardiens de lapaix
  • Institution
  • Action publique
  • Administration
  • Concours
  • Recrutement
  • Fonction publique
  • Droit d'entrée
  • Sélection
  • Vocation
  • Compétence interactionnelle

  • Policiers
  • Police
  • Vocation
Mots-clés en anglais :
  • Police
  • Police constable
  • Institution
  • Public policy
  • Recruitment
  • Recruitment exam
  • Public service
  • Entrance fee
  • Selection
  • Vocation
  • Interactional competence

  • Langue : Français
  • Discipline : Science politique
  • Identifiant : 2015LIL20013
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 11-12-2015

Résumé en langue originale

Comment peut-on être policier ? C'est à cette question que tente de répondre cette thèse qui se propose d'analyser à la fois les processus de construction de l'attrait pour le métier de gardien de la paix et les modalités de la sélection des candidats. Elle s'intéresse d'abord aux droits d'entrée dont doivent s'acquitter les candidats. Bien que la nature et le « montant » de ces droits d'entrée fassent l'objet d'une définition officielle, le jugement des gatekeepersde l'institution est, en pratique, inapte à garantir la conformité des recrues auxexigences spécifiques du poste. En ce sens, les opérations de recrutement paraissent constituer un moment critique pour la stabilité de l'institution. Les processus qui conduisent à l'émergence et à la consolidation d'une vocation policière ont cependant pour effet de fabriquer des candidats biens disposés à l'égard de l'institution, prêts à se rendre compatibles. Ainsi, la police nationale constitue moins l'objet d'étude que le terrain d'investigation de cette thèse, qui propose une contribution à l'analyse des processus de reproduction des institutions engagées dans la mise en oeuvre de l'action publique.

Résumé traduit

How can one be a police constable ? This thesis tries to answer this question by analysing the building process of attraction to police jobs and the procedures for selecting the candidates. It deals first with the entrance fee candidates must pay. Although the nature and the amount of this fee is officially defined, the sentence pronounced by the gate-keepers of the institution is, in fact, unable to ensure the compatility of the recruits with the requirements of the position. Recruitment actions can be seen, therefore, as a critical moment for the stability of the institution. However, the rise and consolidation of the vocation for police jobs make candidates socially prepared to comply with the institution.The police is more the inquiry field than the object of this thesis, that propounds a contribution to the analysis of the reproduction of institutions involved in public policy.

  • Directeur(s) de thèse : Contamin, Jean-Gabriel - Collovald, Annie
  • Laboratoire : Centre d'études et de recherches administratives politiques et sociales (Lille) - Centre d'Etudes et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales
  • École doctorale : École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille)

AUTEUR

  • Gautier, Frédéric
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre