Titre original :

Questionnaire Lillois de Participation à la Communication : normalisation et début de validation chez l'enfant et l'adolescent de 8 à 16 ans

Mots-clés libres :
  • Enfants atteints de lésions cérébrales
  • Troubles de la communication chez l'enfant
  • Traumatismes cranioencéphaliques -- Adolescent
  • Traumatismes cranioencéphaliques -- Enfant
  • Souffrance cérébrale chronique -- Enfant
  • Troubles de la communication -- Adolescent -
  • Troubles de la communication -- Enfant
  • Langue : Français
  • Identifiant : LIL2_SMOR_2010_012
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2010
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

A la suite d'une lésion cérébrale acquise chez l'enfant, des perturbations de la communication sont fréquemment observées. Celles-ci ont un retentissement non négligeable sur la vie quotidienne du patient. Afin de prendre en charge ces troubles de façon efficace, il est nécessaire que le thérapeute s'appuie sur une évaluation fiable de la gêne qu'ils engendrent au quotidien. La participation qualitative et quantitative du patient aux activités mettant en jeu la communication ainsi que les conséquences sociales engendrées par ces troubles sont importantes à prendre en compte. Ainsi, le Questionnaire Lillois de Participation à la Communication a été élaboré dans le but de renseigner le thérapeute sur la perception qu'ont l'entourage et le patient des difficultés communicationnelles de ce dernier, du handicap engendré et de l'adaptation que l'entourage met en place pour pallier ces troubles.Dans le cadre de notre étude, nous avons poursuivi la normalisation du QLPC auprès d'enfants de 8 à 16 ans, afin de réaliser des tableaux de référence. Ceux-ci permettront aux thérapeutes de comparer les capacités communicationnelles ressenties par leur patient et son entourage en situation de vie quotidienne à des normes établies selon l'âge et le sexe pour la version du questionnaire adressée à l'enfant, et en fonction du sexe pour la version adressée au parent. L'expérimentation de ce questionnaire auprès de 20 enfants cérébrolésés nous a permis de débuter sa validation. Il sera cependant nécessaire que cette étape de validation soit poursuivie à plus grande échelle.

  • Directeur(s) de mémoire : Rousseaux, Marc

AUTEUR

  • Dacquin, Julie
  • Lesage, Bénédicte
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre