Titre original :

Apport de l'aide olfactive dans l'accès lexical auprès de groupes thérapeutiques avec des malades Alzheimer (stade léger à modéré) en comparaison avec un groupe contrôle

Mots-clés libres :
  • neurologie; maladie d'Alzheimer; manque du mot; expérimentation; atelier thérapeutique; odorat
  • Alzheimer, Maladie d'
  • Mémoire olfactive
  • Odorat
  • Troubles de la communication
  • Maladie d'Alzheimer
  • Odorat
  • Rééducation et réadaptation -- méthodes
  • Troubles de la communication -- rééducation et réadaptation
  • Langue : Français
  • Identifiant : LIL2_SMOR_2016_035
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2016
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

Les malades Alzheimer sont atteints de différents troubles cognitifs, comportementaux et de la communication. Des travaux ont montré l'intérêt du rôle de l'orthophonie sur ces différents niveaux dans le but du maintien et d'adaptation des fonctions de communication chez ces personnes. Les approches thérapeutiques se sont innovées et variées pour s'adapter au mieux à cette pathologie. Ainsi des études scientifiques ont prouvé l'efficacité de stimulations cognitives dans des ateliers mémoire groupaux axés majoritairement sur les sens visuel, auditif et tactile. Cependant, l'utilisation de l'odorat comme intermédiaire à la communication montre des signes encourageants. Ce mémoire étudie l'impact de stimulations olfactives sur les capacités langagières, et plus particulièrement sur l'accès lexical, en se basant sur les compétences résiduelles de la mémoire olfactive en lien plus privilégié aux affects et aux souvenirs. Dans ce but, nous avons mis en place des ateliers thérapeutiques regroupant 3 à 5 malades Alzheimer du stade léger à modéré, à qui nous avons proposé, pendant 12 séances d'une heure par semaine, de travailler l'évocation à partir d'odeurs. Afin de nous rendre compte de l'impact de ce type d'intervention orthophonique « innovante », nous avons proposé de comparer les participants des ateliers olfactifs à un autre groupe de malades Alzheimer bénéficiant d'une prise en charge classique. Les résultats semblent montrer que les stimulations olfactives ont été plus appréciées par le groupe test favorisant la résurgence de souvenirs et les stratégies de recherche mises en place.

  • Directeur(s) de mémoire : Gerentes, Françoise ; Mackowiak, Marie-Anne

AUTEUR

  • Bolea, Bénédicte
  • Pocheron, Anne-Gaëlle