Titre original :

Acquisition du langage écrit chez des patients présentant un trouble spécifique du langage oral à prédominance expressive (de type phonologique – syntaxique):étude transversale CE2 et étude longitudinale CP-CE2

Mots-clés libres :
  • Communication écrite
  • Langage -- Acquisition
  • Écriture -- Aspect cognitif
  • Langue : Français
  • Identifiant : LIL2_SMOR_2013_055
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2013
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

Les troubles du langage écrit des enfants présentant un Trouble Spécifique du Langage Oral (TSLO) sont encore aujourd’hui insuffisamment compris. Peu d’études sont réalisées en langue française. La présente étude vise à préciser le profil de langage écrit de 14 enfants TSLO avec profil homogène à prédominance expressive phonologique-syntaxique de CE2, précédemment vus en CP pour 12 d’entre eux, de rechercher d’éventuels facteurs contributifs (en CE2) et prédictifs (en CP) au trouble du langage écrit et de décrire la trajectoire développementale du CP au CE2. A travers une étude transversale et une étude longitudinale, nous décrivons les profils retrouvés en lecture et en transcription des enfants de CE2, puis recherchons les variables contributives et potentiellement prédictives dans le profil psychométrique, langagier et de pré-requis en CE2 et CP. La grande majorité (85.7%, 12/14) des enfants présente en CE2 un trouble du décodage, 12 enfants (pas strictement les mêmes) ont des scores déficitaires en orthographe, 50% ont une compréhension altérée. Malgré le caractère restreint de l’échantillon, les résultats suggèrent la contribution de la connaissance des lettres sur le niveau de décodage au CE2, ainsi que le rôle majeur du décodage sur le niveau de compréhension écrite. En revanche, il n’a pas été dégagé de pouvoir prédictif significatif pour les mesures de DRA et des habiletés métaphonologiques, pourtant retrouvé dans la littérature. Notre population de TSLO présente par ailleurs des difficultés de mémoire de travail qui peuvent influencer ces profils de langage écrit. Nous ne dégageons pas de régularités saillantes dans les trajectoires développementales CP/CE2. Finalement, notre étude permet d’affirmer la grande fréquence des troubles du langage écrit chez les enfants TSLO à prédominance expressive de type phono-syntaxique, au CP et au CE2. La surveillance de ces enfants fortement à risque est nécessaire et une prise en charge précoce est indispensable

  • Directeur(s) de mémoire : Lemaître, Marie-Pierre ; Vallée, Louis

AUTEUR

  • Bednarek, Cécile
  • Neves, Sarah
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre