Titre original :

Étude de la mise en place des mécanismes de la lecture et du développement des compétences phonologiques chez des enfants de CP/CE1 dans le cadre d’une immersion « français–anglais » en milieu d’éducation prioritaire REP/REP+

Mots-clés libres :
  • Immersion bilingue ; milieu socio-économique défavorisé ; acquisition de la lecture ; compétences phonologiques
  • Bilingual immersion ; low socioeconomic background ; reading acquisition ; phonological abilities
  • Langue : Français
  • Identifiant : ULIL_SMOR_2023_032
  • Faculté/Ecole : Médecine
  • Date de soutenance : 14/06/2023
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Discipline : Mémoire d'Orthophonie

Résumé

Cette étude inscrite dans le projet « Calais Territoire Bilingue » nous a permis de tester si l’apprentissage précoce de l’anglais, par le biais d’un programme scolaire d’immersion bilingue, était bénéfique ou non pour les élèves provenant d’un milieu défavorisé. Nous nous sommes donc demandé si la maîtrise d’une langue étrangère favorisant l’amélioration du niveau académique et l’accès au marché du travail ne se ferait pas au détriment d’autres apprentissages. Ainsi, nous avons évalué les compétences de base en lecture de quatre cohortes d’environ cinquante élèves chacune, selon leur statut linguistique (immersion bilingue/monolingue) et leur statut du milieu de scolarisation (enseignement classique/enseignement prioritaire), sur trois temps : début CP, fin CP et CE1. Ce mémoire s’est aussi plus précisément axé sur la mesure des capacités phonologiques dont la conscience phonologique, pré-requis importants à l’apprentissage de la lecture. L’analyse des données récoltées a permis de mettre en évidence d’une part un avantage bilingue sur les habilités en lecture, dans un contexte d’immersion relativement limité et d’autre part une absence d’interaction entre les facteurs des deux statuts. Ainsi, l’impact de l’immersion apparaît être le même pour les deux environnements, néanmoins dans un contexte où la différence entre l’enseignement classique et l’enseignement prioritaire pouvait manquer de distinction. Les résultats sont donc favorables à la poursuite de la mise en place de l’immersion bilingue en contexte de milieu socio-économique défavorisé.

Résumé traduit

As part of the « Calais Territoire Bilingue » project, this study allowed us to determine whether early learning of English, through a bilingual immersion school program, was beneficial for children from low socioeconomic backgrounds. We therefore examined whether mastering a foreign language to improve academic performances and access to the labour market would be at the expense of other learnings. Therefore, we evaluated elementary reading skills of four cohorts of about fifty students each, according to their linguistic status (bilingual immersion/monolingual) and their environmental status (classical/priority education), at three stages : beginning of first grade, end of first grade and second grade. This study also focused specifically on phonological abilities including phonological awareness, important prerequisites to reading acquisition. The analysis of the data revealed on the one hand a bilingual advantage in reading skills, in a relatively limited immersion context, and on the other hand, an absence of interaction between the factors of the two statuses. Thus, the impact of immersion appears to be the same for both environments, nevertheless in a context where the difference between classical and priority education could lack distinction. The results favor the further development of bilingual immersion in a context of low socioeconomic background.

  • Directeur(s) de mémoire : Casalis, Séverine ; Mahé, Gwendoline

AUTEUR

  • Baum, Orianne
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification jusqu'au 14/06/2024