Titre original :

Etude de l'évolution, en fonction de l'âge, du temps maximum phonatoire et du rapport S/Z chez une population d'enfants âgés de 3 à 10 ans

Mots-clés libres :
  • orthophonie; voix; recherche; enfant (de 0 à 12 ans); temps maximum phonatoire; rapport S/Z
  • Voix
  • Phonation -- Enfant
  • Phonation -- Enfant d'âge préscolaire
  • Ventilation pulmonaire -- Enfant
  • Ventilation pulmonaire -- Enfant d'âge préscolaire
  • Langue : Français
  • Identifiant : LIL2_SMOR_2014_002
  • Composante : Médecine
  • Date de soutenance : 01/01/2014
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Discipline : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

Lors du bilan vocal de l'enfant, pour les épreuves du Temps Maximum Phonatoire et du rapport S/Z, on utilise l'étalonnage de l'adulte. Le but de notre étude a été de montrer que l’enfant n’est pas capable de produire les mêmes performances que l'adulte et donc qu'un étalonnage spécifique lui serait nécessaire. C'est pourquoi nous avons fait passer ces épreuves à 247 enfants français âgés de 3 à 10 ans qui ne présentaient pas de trouble vocal apparent. Pour cela nous avons enregistré le temps d'émission maximum des sons /a/, /s/ et /z/ à trois reprises et avec des consignes adaptées à leur âge. Les données obtenues ont montré une augmentation du Temps Maximum Phonatoire avec l'âge ainsi que des résultats moins élevés que chez l’adulte. En revanche, les résultats individuels observés pour le rapport S/Z ont été très hétérogènes. Au vu des différents résultats obtenus, on peut donc dire qu’il semble important de créer un étalonnage spécifique à l’enfant pour l’épreuve du Temps Maximum de Phonation, mais qu’étant donnés les résultats peu analysables de l’épreuve du rapport S/Z, celle-ci ne semble pas être pertinente dans le bilan vocal de l’enfant.

  • Directeur(s) de mémoire : Arnoldi, Marie

AUTEUR

  • Du Crest, Guillemette
  • Chevignon, Marion