Titre original :

Faciliter la communication de la personne polyhandicapée : suivi et perspectives de la démarche CHESSEP (Communication Grand Handicap : Evaluer, Situer, S'adapter, Elaborer un Projet individualisé)

Mots-clés libres :
  • communication; handicap complexe; établissements spécialisés; évaluation; outil de communication; ennui
  • Polyhandicapés
  • Troubles de la communication
  • Handicapés -- Communication
  • Ennui
  • Troubles de la communication
  • Aides à la communication pour personnes handicapées
  • Ennui
  • Langue : Français
  • Identifiant : LIL2_SMOR_2014_015
  • Composante : Médecine
  • Date de soutenance : 01/01/2014
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Discipline : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

Le polyhandicap, association de graves troubles moteurs et mentaux, rend la personne très dépendante d'un tiers tant pour les activités de vie quotidienne que pour sa communication ou pour s'occuper. Afin que cette population, ainsi que toutes les personnes en situation de handicap complexe, deviennent de véritables interlocuteurs, D. Crunelle a initié le dispositif CHESSEP (Communication grand Handicap : Évaluer, Situer, S’adapter, Élaborer un Projet individualisé) – Dico Perso, en lien avec l'URAPEI du Nord-Pasde-Calais. Tout d'abord, notre travail a consisté à faire le suivi de cette démarche dans les douze structures qui l'expérimentent depuis 2012. Nous avons constaté que vingt-huit résidents bénéficient actuellement de cette démarche qui perdure et s'étend. Tous les aidants sont invités à y participer et soulignent combien il permet de donner une vision positive de ces personnes, jusqu'alors trop souvent réduites à leur pathologie. En outre, nous avons réfléchi aux perspectives possibles, notamment en terme d'ennui. L'ambivalence de cette notion, et plus particulièrement son application à des personnes très déficitaires, complexifient notre étude. Néanmoins, plusieurs outils de lutte contre l'ennui existent déjà au sein des structures. De plus, les réflexions recueillies indiquent l'absolue nécessité de réaliser une évaluation précise de la personne pour comprendre si elle s'ennuie, quelles en sont les manifestations, et déterminer ses capacités et ses centres d'intérêt au préalable. Ensuite, si un outil est conçu, il doit être très individualisé et laisser la personne libre de l'utiliser ou non.

  • Directeur(s) de mémoire : Crunelle, Dominique

AUTEUR

  • Locqueville, Bertille
  • Modat, Marie