Titre original :

Lecture dialogue et déficience intellectuelle : différence de sensibilité entre épreuves spécifiques et standardisées

Mots-clés libres :
  • Déficience intellectuelle ; lecture dialogue ; évaluation ; sensibilité ; épreuves spécifiques
  • Intellectual disability ; dialogic reading ; assessment ; sensitivity ; specific tests
  • Langue : Français
  • Identifiant : ULIL_SMOR_2022_009
  • Composante : Médecine
  • Date de soutenance : 10-06-2022
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

La lecture dialogue est une méthode de stimulation langagière qui a montré son efficacité auprès de plusieurs populations d’enfants. Nous désirons, par le biais de cette étude débutée en 2020, évaluer son efficacité auprès d’enfants présentant une déficience intellectuelle, car cela n’a pas été prouvé dans la littérature jusqu’à ce jour. L’objectif de cette étude est d’obtenir des résultats précis permettant d’observer l’évolution des participants en compétences lexicales et morphosyntaxiques. Des épreuves spécifiques ont été conçues dans ce but et nous souhaitons démontrer que ces dernières sont plus sensibles que les épreuves standardisées. Les deux types d’épreuves ont été présentés à 58 enfants lors du prétest et du post-test. Durant les dix semaines entre le prétest et le post-test, ces participants présentant une déficience intellectuelle légère à modérée ont bénéficié de séances de lecture dialogue individuelles avec un des étudiants en orthophonie participant au projet, cela au sein de leur Institut Médico-Éducatif. Chaque enfant a été assigné à un groupe de façon aléatoire. Les scores obtenus au post-test rendent compte de progrès significatifs aux quatre épreuves spécifiques et à deux épreuves standardisées. Une réelle progression des compétences lexicales et syntaxiques a été observée. Après une analyse détaillée, ces résultats permettent de conclure en partie à une meilleure sensibilité des épreuves spécifiques, notamment les épreuves spécifiques lexicales. L’étude est amenée à se poursuivre lors de l’année universitaire 2022-2023. L’augmentation de la taille de l’échantillon permettra d’obtenir des résultats plus fiables et plus précis.

Résumé traduit

Dialogic reading is a method of language stimulation that has been shown to be effective with several groups of children. Through this study, which began in 2020, we wish to evaluate its effectiveness with children with intellectual disabilities, as this has not yet been proven in the literature. The objective of this study is to obtain precise results allowing us to observe the evolution of the participants in lexical and morphosyntactic skills. Non-standardized tests have been designed for this purpose and we wish to demonstrate that they are more sensitive than standardized tests. Both types of tests were presented to all participants at the pre- and post-test, i.e. 58 children. During the ten weeks between the pretest and post-test, the 58 participants received individual dialogic reading sessions with a speech therapy student involved in the project, at their educational medical institute. Each child was randomly assigned to a group : Vocabulary Group of Syntaxic Group.The raw scores obtained at the pre-test and post-test were analyzed quantitatively. The post-test scores showed significant progress on four specific tests and two standardized tests. Real progress in lexical and syntactic skills was observed. After a detailed analysis, these results allow us to conclude in part that the specific tests, especially the lexical ones, are more sensitive. The study will be continued in the 2022-2023 academic year. Increasing the sample size will allow for more reliable and accurate results.

  • Directeur(s) de mémoire : Facon, Bruno ; Macchi, Lucie

AUTEUR

  • Garçon, Claire
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification jusqu'au 2027/07/01