Titre original :

Les évaluations des pratiques professionnelles, un outil indispensable à la performance des établissements sanitaires : construction, réalisation et impacts des évaluations des pratiques professionnelles

Titre traduit :

Evaluations of professional practices, an essential tool for the performance of health care institutions: construction, implementation and impact of evaluations of professional practices

Mots-clés libres :
  • Evaluation des pratiques professionnelles ; qualité et sécurité des soins ; différence de proportion ; intervalle de confiance
  • Evaluation of professional practices ; quality and safety in care ; difference in proportion ; confidence interval
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMIS_2021_065
  • Composante : ILIS
  • Date de soutenance : 17-09-2021
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Ingénierie de la santé Management sectoriel
  • Parcours : Management des établissements médico-sociaux, de la qualité et des risques, et des flux

Résumé

Introduction : La notion d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) est, de nos jours, très largement ancré dans le quotidien des établissements sanitaires. En effet, ces évaluations sont obligatoires depuis le 1er juillet 2005. L’enjeu de celles-ci est de garantir une amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Mais malgré cet usage très répandu au sein des établissements, les EPP garantissent-elles ou améliorent-elles réellement la qualité et la sécurité des soins ? L’objectif de cette étude est donc de mesurer l’impact des EPP sur l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Matériel et Méthode : Pour répondre à cet objectif nous avons mené une étude comparative basée sur les données recueillies au sein des services de Médecine, de HAD et de SSR du Centre Hospitalier d’Hazebrouck. Nous avons comparé les taux de conformité aux critères d’évaluation avant et après réalisation de différentes EPP, à savoir une enquête de pratiques et un audit de dossiers. Pour réaliser cette comparaison, nous utilisons les statistiques inférentielles et, notamment, la différence de proportion et intervalle de confiance. Résultats : Au total, via ces EPP, ce sont 51 critères qui ont fait l’objet d’une évaluation initiale, puis d’une réévaluation. Les évolutions obtenues à ces 51 critères peuvent être classées en 2 catégories : les critères s’étant améliorés significativement, soit 58,8% des critères et ceux n’ayant montré aucune évolution significative, soit 41,2% des critères. Discussion : Ces résultats nous laissent penser qu’il existe un réel impact positif des EPP sur la qualité et la sécurité des soins, à la stricte condition que ces dernières soient implémentées via une méthodologie sans faille, irréprochable. Conclusion : Si les résultats de notre étude montrent qu’il existe un réel impact positif des EPP sur la qualité et la sécurité des soins, ils montrent également la réelle nécessité de réaliser des études similaires supplémentaires afin de pouvoir confronter les différents résultats et ainsi venir confirmer ou infirmer les nôtres.

Résumé traduit

Introduction: The notion of professional practice evaluation (PPE) is nowadays very widely anchored in the daily life of health establishments. Indeed, these evaluations have been mandatory since July 1, 2005. The aim of these evaluations is to guarantee continuous improvement in the quality and safety of care. However, despite this widespread use within institutions, do PPEs really guarantee or improve the quality and safety of care? The objective of this study is therefore to measure the impact of PPE on the improvement of quality and safety of care. Material and methods: To meet this objective, we conducted a comparative study based on data collected in the medicine, care at home and follow-up care and rehabilitation departments of the Hazebrouck Hospital Center. We compared the rates of compliance with the evaluation criteria before and after carrying out different EPPs, namely a survey of practices and a file audit. To carry out this comparison, we used inferential statistics and, in particular, the difference in proportion and confidence interval. Results: In total, 51 criteria were initially evaluated and then re-evaluated through these PPEs. The changes obtained in these 51 criteria can be classified into two categories: criteria that improved significantly, i.e. 58.8% of the criteria, and those that showed no significant change, i.e. 41.2% of the criteria. Discussion: These results lead us to believe that there is a real positive impact of PPE on the quality and safety of care, on the strict condition that they are implemented using a flawless methodology, irreproachable. Conclusion: If the results of our study show that there is a real positive impact of PPE on the quality and safety of care, they also show the real need to carry out additional similar studies in order to be able to compare the different results and thus confirm or refute our own.

  • Directeur(s) de mémoire : Baert, Valentine
  • Membre(s) du jury : Canivet, Ludivine

AUTEUR

  • Timmerman, Clara
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre