Titre original :

Consultation sans prescription médicamenteuse pour des enfants de moins de 15 ans : opinion des parents

Mots-clés en français :
  • Médecin généraliste
  • relation médecin-patient
  • consultation sans prescription
  • étude qualitative

  • Consultation médicale
  • Prescription médicamenteuse
  • Relations médecin-patient
  • Santé de l'enfant
  • Parents
  • Consultation médicale
  • Ordonnances
  • Relations médecin-patient
  • Langue : Français
  • Discipline : Médecine générale
  • Identifiant : 2021LILUM658
  • Type de thèse : Doctorat de médecine
  • Date de soutenance : 16-12-2021

Résumé en langue originale

Contexte : Les dépenses de santé liées à la consommation de médicaments sont en hausse ces dernières années et le médecin généraliste est le principal prescripteur en France. Les médecins ressentent une attente de prescription de médicaments lors des consultations. Ainsi, pour beaucoup, il existe une équation consultation = prescription. Pourtant, il a été décrit que les adultes sont prêts à accepter une consultation sans prescription pour eux même. L’objectif de ce travail est d’étudier l’opinion des parents lors de consultation sans prescription pour leur enfant. Méthode : Il s’agit d’une étude qualitative avec analyse phénoménologique de 13 entretiens individuels, semi-dirigés de type compréhensifs. Une double analyse a été réalisée par un second chercheur. Le recrutement a été effectué dans les salles d’attente de cabinets de médecine générale dans le Nord, dans les salles d’attente de la PMI de Denain-Bouchain. Certains parents ont été recrutés par le bouche à oreille. Résultats : Les parents ont plusieurs attentes lors des consultations mais la prescription de médicaments n’est pas l’attente principale. L’ordonnance de médicaments est vécue comme une habitude dont ils pourraient se passer si la consultation donne assez d’explications sur l’état de santé de l’enfant et si les parents sont rassurés. La CSP est bien vécue si la relation médecin-parent est de bonne qualité. Conclusion : Lors d’une consultation avec un médecin traitant, les parents ont des attentes multiples. Ainsi une consultation sans prescription est acceptée par les parents si et seulement si leurs attentes sont explorées. Les consultations doivent donc être assez longues pour répondre à ces attentes. Le déterminant principal de la bonne acceptation de la CSP est la qualité de la relation avec le médecin.

  • Directeur(s) de thèse : Deleplanque, Denis

AUTEUR

  • Zafindratafa, Georgie
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre