Titre original :

Altérations histo-fonctionnelles des glandes salivaires au cours de la mucoviscidose

Mots-clés en français :
  • Pathologie générale
  • histophysiopathologie

  • Mucoviscidose
  • Dents -- Soins et hygiène
  • Glandes salivaires -- Maladies
  • Santé publique bucco-dentaire
  • Manifestations buccales des maladies
  • Glandes salivaires
  • Odontologie
  • Mucoviscidose
  • Manifestations buccales
  • Langue : Français
  • Discipline : Chirurgie dentaire
  • Identifiant : 2021LILUC082
  • Type de thèse : Doctorat de chirurgie dentaire
  • Date de soutenance : 01-12-2021

Résumé en langue originale

La mucoviscidose est une maladie génétique qui concerne environ 7000 personnes en France et entraîne une fibrose respiratoire et digestive. Les mutations du gène responsables de cette pathologie, dont la première a été identifiée en 1989, altèrent la traduction d’une protéine assurant la régulation du transport ionique transcellulaire, nommée Cystic Fibrosis Transmembrane conductance Regulator (CFTR). Le dysfonctionnement de cette protéine, présente dans la membrane des cellules de différentes muqueuses épithéliales (intestinales, glandes salivaires, bronchiques et sudoripares…) entraîne des modifications des sécrétions épithéliales, et notamment de la salive. L’objectif de ce travail de thèse est de rapporter les principales altérations morphologiques, histologiques et physiopathologiques des glandes salivaires connues survenant dans la mucoviscidose. 92% des patients porteurs de mucoviscidose présentent une augmentation de volume des glandes sous mandibulaires, et l’observation histologique de ces glandes à dominante muqueuse met en évidence des modifications histologiques telles que l’élargissement des conduits salivaires, la dilatation des acini et des bouchons muqueux anormaux. Les glandes salivaires accessoires sont également touchées, ainsi que les glandes parotides mais avec un moindre impact. De nombreuses modifications de la fonction sécrétoire des glandes salivaires ont été rapportées chez les patients atteints de mucoviscidose : une diminution du débit salivaire, une modification des concentrations ioniques, protéiques et lipidiques. On note également des modifications qualitatives des protéines, lipides et glucides salivaires, ainsi qu’une augmentation de la viscosité salivaire. Les conséquences de ces altérations histo-fonctionnelles sur la santé bucco-dentaire des patients sont encore mal connues et devront être investiguées à l’avenir.

  • Directeur(s) de thèse : Coutel, Xavier

AUTEUR

  • Duvallet, Marion
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre