Titre original :

La réhabilitation antérieure en prothèse amovible partielle, exploitation radiculaire et implantaire au service de la stabilisation

Mots-clés en français :
  • Prothèse
  • implantologie

  • Implants dentaires
  • Édentation partielle
  • Prothèse partielle fixe
  • Chirurgie dentaire
  • Prothèses dentaires partielles
  • Implantologie dentaire
  • Prothèse dentaire partielle amovible
  • Mâchoire partiellement édentée
  • Odontostomatologie
  • Langue : Français
  • Discipline : Chirurgie dentaire
  • Identifiant : 2021LILUC067
  • Type de thèse : Doctorat de chirurgie dentaire
  • Date de soutenance : 09-11-2021

Résumé en langue originale

L’édentement antérieur est un problème de santé publique. Il existe une multitude de traitements permettant sa réhabilitation. La solution implantaire fixe n’étant pas toujours envisageable, il est de la compétence du chirurgien-dentiste de proposer d’autres thérapeutiques, notamment en associant la prothèse partielle amovible à la prothèse fixée afin d’améliorer les résultats des traitements tant sur le plan biomécanique que sur le plan esthétique. La dualité tissulaire entraîne des mouvements prothétiques tels des mouvements de rotations. Ces derniers sont dus à l’enfoncement des selles prothétiques dans le tissu de soutien ostéo-muqueux. La conservation de racines dentaires ou encore le placement d’implant dans des zones stratégiques permettent d’apporter un soutien supplémentaire à la prothèse amovible. Dans un premier temps, les caractéristiques de la réhabilitation antérieure en prothèse amovible partielle traditionnelle seront mises en avant. Une deuxième partie s’attardera sur les intérêts et les inconvénients de la conservation radiculaire ainsi que la mise en place d’implant sous la prothèse amovible partielle dans le but d’accroître la rétention, la sustentation, et la stabilité de l’appareil. Pour terminer, différents exemples d’exploitations radiculaires et implantaires seront exposés par l’intermédiaire de systèmes d’attachements sous-prothétiques.

  • Directeur(s) de thèse : Mayer, Grégoire

AUTEUR

  • Delage, Martin
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre