Titre original :

Utilisation de la traction orthodontique pour l’extraction de la troisième molaire mandibulaire en relation étroite avec le nerf alvéolaire inferieur

Mots-clés en français :
  • Chirurgie orale
  • lésion du nerf alvéolaire inférieur

  • Dents -- Extraction
  • Nerf mandibulaire
  • Orthodontie
  • Dent de sagesse
  • Extraction dentaire
  • Molaire
  • Appareils de traction extraorale
  • Mouvement dentaire
  • Dent incluse
  • Extrusion orthodontique
  • Langue : Français
  • Discipline : Chirurgie dentaire
  • Identifiant : 2021LILUC052
  • Type de thèse : Doctorat de chirurgie dentaire
  • Date de soutenance : 30-09-2021

Résumé en langue originale

Actuellement, l’extraction d’une troisième molaire mandibulaire proche du nerf alvéolaire inférieur peut s’avérer risquée pour le praticien en raison des lésions nerveuses qui peuvent survenir en post-opératoire. D’autres techniques ont récemment vu le jour dans le but de limiter ce risque, notamment la traction orthodontique qui possède l’avantage d’être plus sécurisante et moins traumatisante pour les tissus mous. L’objectif de cette thèse est d’exposer au lecteur une nouvelle technique thérapeutique, d’y comprendre son principe de fonctionnement, ses caractéristiques, ses indications et les différentes techniques pour l’appliquer. L’arbre décisionnel permettra de déterminer quelle approche le praticien doit adopter pour sélectionner la technique la plus adaptée d’extraction en fonction du cas clinique.

  • Directeur(s) de thèse : Boucher, Pauline

AUTEUR

  • Ehrhardt, Bertille
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre