Titre original :

Comparaison de l’efficacité entre l’Attention Control Training et l’Attentional Bias Modification dans la réduction des symptômes de trouble de stress post-traumatique : une revue systématique de la littérature

Mots-clés en français :
  • Attention bias modification
  • attention control training
  • PTSD
  • attentional bias
  • DPT
  • eye-tarcking

  • État de stress post-traumatique
  • Attention
  • Soins médicaux -- Évaluation
  • Troubles de stress post-traumatique
  • Biais attentionnel
  • Résultat thérapeutique
  • Revue de la littérature
  • Langue : Français
  • Discipline : Médecine. Psychiatrie
  • Identifiant : 2021LILUM304
  • Type de thèse : Doctorat de médecine
  • Date de soutenance : 16-09-2021

Résumé en langue originale

Contexte : Il existe de fréquents symptômes résiduels dans le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et ce malgré la prise en charge actuellement recommandée. Le Biais Attentionnels (BA) envers les stimuli négatifs est une cible potentielle puisqu’il contribuerait au développement et au maintien du TSPT. Récemment, deux techniques de prises en charge des BA ont montré une certaine efficacité dans les troubles anxieux, l’Attention Control Training (ACT) et l’Attentional Bias Modification (ABM). Ainsi nous avons réalisé une revue de la littérature afin de montrer laquelle des deux techniques est la plus efficace sur (1) la réduction des symptômes de TSPT et (2) sur la modification du BA. Matériel et Méthodes : Pour cette revue systématique de la littérature, les recommandations PRISMA ont été suivies. Les bases de données sur lesquelles les recherches ont été menées comprenaient PubMed, PsycINFO, Web of Sciences et Scopus. Résultats : Des 364 articles retrouvés, 6 études ont été inclues. Toutes les études ont permis de montrer une amélioration des symptômes de TSPT grâce aux technique ABM et ACT. Cependant, trois études ont suggéré une efficacité supérieure de la technique ACT, alors qu’une seule retrouvait une efficacité supérieure de la technique ABM. Des résultats contradictoires ont également été retrouvés pour le BA. Seule la variabilité du BA semble avoir un effet sur les symptômes de TSPT, mais les études ne permettent pas d’indiquer laquelle des deux techniques est la plus efficace sur cette question. Conclusion : Les deux techniques pourraient être efficaces dans la prise en charge des symptômes de TSPT et des BA, bien que d’autres études soient encore nécessaires pour le confirmer.

  • Directeur(s) de thèse : Veerapa, Émilie

AUTEUR

  • Bugnet, Arnaud
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre