Titre original :

De l’hyposialie à l’halitose : un lien de cause à effet

Mots-clés en français :
  • Prévention
  • maladie
  • sécheresse buccale
  • troubles salivaires
  • enduit lingual

  • Hyposialie
  • Halitose
  • Glandes salivaires -- Maladies
  • Bouche
  • pH
  • Xérostomie
  • Parodontie
  • Sialographie
  • Langue : Français
  • Discipline : Chirurgie dentaire
  • Identifiant : 2021LILUC029
  • Type de thèse : Doctorat de chirurgie dentaire
  • Date de soutenance : 18-06-2021

Résumé en langue originale

Afin de répondre au motif de consultation de l’halitose, il est important d’en trouver ses étiologies. Nous avons voulu ici mettre en avant le lien de cause à effet entre l’hyposialie et l’halitose. L’oxygène, le pH et l’enduit lingual sont trois éléments principaux entrant en jeu dans la formation de l’halitose suite à une hyposialie. Par l’hyposialie, l’oxygène va diminuer, le pH deviendra plus acide et l’enduit lingual augmentera. Cela donne des conditions propices au développement des composants sulfurés volatils, qui sont les acteurs majeurs de l’halitose, ainsi que d’autres gaz malodorants et de diverses bactéries. Il existe différentes méthodes pour pallier cette problématique. D’une part, traiter l’étiologie qui est l’hyposialie, et de l’autre traiter l’halitose.

  • Directeur(s) de thèse : Bedez, Maxime

AUTEUR

  • Martinot, Clémence
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre