Titre original :

Étude de la production de la prosodie dans la maladie de Parkinson dans un contexte interactionnel

Mots-clés libres :
  • Maladie de Parkinson ; production de la parole ; prosodie ; communication référentielle ; feedbacks
  • Parkinson’s disease ; speech production ; prosody ; matching task ; feedbacks
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMOR_2021_049
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2021
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

La prosodie, qui a trait aux aspects suprasegmentaux de la parole, joue un rôle essentiel dans la communication. Elle permet l’organisation syntaxique du discours, et transmet les émotions du locuteur. Conséquence de la maladie de Parkinson, la dysarthrie hypokinétique engendre des difficultés prosodiques en production. Celles-ci participent au handicap communicationnel ressenti par les patients. Ce travail se proposait d’étudier l’impact de la maladie de Parkinson sur la production prosodique. Nous avons analysé une tâche de communication référentielle proposée à 23 sujets présentant une maladie de Parkinson et à 30 sujets sains appariés. Chaque participant devait remettre des images dans un ordre précis, en se basant sur les consignes orales d’un expérimentateur, et ce à plusieurs reprises. Nous avons étudié la variation prosodique des feedbacks ok et d’accord des participants, ainsi que la distribution de ces feedbacks dans le dialogue. D’un point de vue prosodique, nous n’avons pas mis en évidence de différence significative entre les deux groupes. Par ailleurs, les participants parkinsoniens produisaient moins de ok que les contrôles, et la production des ok et d’accord diminuait dans les deux groupes au fil des essais. D’autres études sont nécessaires afin de mieux comprendre les conséquences prosodiques de la maladie de Parkinson. Notre étude ouvre également de nouvelles pistes de recherche concernant la production de feedbacks dans la maladie de Parkinson.

Résumé traduit

Prosody, which relates to the suprasegmental aspects of speech, plays an essential role in communication. It allows the syntactic organization of speech and conveys the speaker's emotions. As a consequence of Parkinson's disease, hypokinetic dysarthria causes prosodic difficulties in production. These difficulties contribute to the communicative handicap felt by the patients. The aim of this study was to investigate the impact of Parkinson's disease on prosodic production. We analyzed a matching task proposed to 23 participants with Parkinson's disease and 30 matched typical participants. Each participant had to put images in a specific order, based on oral instructions from an experimenter, on several trials. We studied the prosodic variation of participants' ok and d’accord feedbacks, as well as the distribution of these feedbacks in the dialogue. From a prosodic point of view, we did not find any significant difference between the two groups. On the other hand, parkinsonian participants produced fewer ok than controls, and the production of ok and d’accord decreased in both groups across trials. Further studies are needed to better understand the prosodic consequences of Parkinson's disease. Our study also opens up new avenues of research regarding feedback production in Parkinson's disease.

  • Directeur(s) de mémoire : Basirat, Anahita ; Moreau, Caroline

AUTEUR

  • Lindemann, Sixtine
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification jusqu'au 03/06/2023