Titre original :

Burning mouth syndrome : point sur les connaissances actuelles

Mots-clés en français :
  • Burning Mouth Syndrome (BMS)
  • syndrome de la bouche brûlante
  • brûlures orales
  • Glossodynie
  • paresthésies orales psychogènes

  • Diagnostic différentiel
  • Stomatopyrose
  • Paresthésie
  • Douleur de désafférentation
  • Diagnostic buccal
  • Stomatodynie
  • Glossalgie
  • Langue : Français
  • Discipline : Chirurgie dentaire
  • Identifiant : 2020LILUC102
  • Type de thèse : Doctorat de chirurgie dentaire
  • Date de soutenance : 17-12-2020

Résumé en langue originale

Le Burning Mouth Syndrome (BMS), ou stomatodynie ou encore paresthésie orale psychogène, est une affection bénigne rencontrée le plus souvent chez les femmes d’âge moyen ou avancé et ménopausées. Elle se caractérise par une sensation de brûlure orale sans cause organique. Le BMS n’a pas de critère diagnostic universel, n’est pas visible cliniquement et ses mécanismes étiopathogéniques ne sont pas complètement élucidés. Ces dernières années, les preuves d’une étiologie neuropathique centrale ou périphérique se sont multipliées et offrent de nouvelles pistes de recherche. La confusion qui prévaut autour de ce syndrome oriente le patient vers une errance médicale et une détresse morale liée à la chronicité de la maladie. Le but de cette thèse est d’amener les praticiens vers une meilleure compréhension des mécanismes du BMS, une amélioration de la démarche diagnostique et une optimisation de la prise en charge des patients.

  • Directeur(s) de thèse : Delebarre, Hélène

AUTEUR

  • Debacker, Kévin
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre