Titre original :

Prise en charge pluridisciplinaire du pied diabétique. Evaluation des pratiques d’une activité d’hôpital de jour

Mots-clés en français :
  • Diabète
  • pied diabétique
  • évaluation des pratiques

  • Pied diabétique
  • Hôpitaux de jour
  • Équipes de soins de santé
  • Soins médicaux -- Évaluation
  • Pied diabétique
  • Complications du diabète
  • Évaluation des pratiques médicales par des pairs
  • Langue : Français
  • Discipline : Médecine générale
  • Identifiant : 2021LILUM106
  • Type de thèse : Doctorat de médecine
  • Date de soutenance : 26-04-2021

Résumé en langue originale

Contexte : En France, la prévalence du diabète est estimée à 5% de la population. Parmi ses complications, le « pied diabétique » est fréquent et provoque une augmentation des ulcérations, des infections associées et du taux d’amputations par rapport à la population non diabétique. Les recommandations de bonnes pratiques pour le pied diabétique ont été actualisées récemment. L’objectif de cette étude était d’évaluer les pratiques en hôpital de jour du pied diabétique, en particulier d’évaluer la traçabilité des informations nécessaires pour la prise en charge du pied diabétique, de mesurer les délais de cicatrisation des plaies et le taux d’amputations. Méthode : étude rétrospective, monocentrique, incluant les patients vus en hôpital de jour du pied diabétique, sur la période Juillet 2016 à Janvier 2020, pour évaluer la traçabilité : des informations démographiques ; des données de terrain des patients ; l’évaluation métabolique ; signes infectieux ; décharge des lésions ; évaluation vasculaire, soins locaux, propositions de suivi. Résultats : Soixante-six patients ont été inclus, lors de 109 épisodes d’hôpital de jour. Il existe une inégalité dans la traçabilité des données. Le délai de cicatrisation médian était de 4,6 mois, évaluable pour 32 des 51 plaies incluses (62,7%). Quatorze patients (21,2% des 66 patients) ont subi une amputation d’au moins un rayon de l’avant pied. Conclusion : Nous avons identifiés 4 axes d’amélioration pour la traçabilité: i) de l’existence d’un contact osseux pour les plaies ; ii) pour le diabète, des complications du diabète, des propositions de modification thérapeutiques et de suivi spécialisé ; iii) de l’évaluation vasculaire ; iv) de la notion d’intoxication tabagique ou alcoolique et de l’évaluation nutritionnelle. L’optimisation de la fiche structurée de recueil d’observation permettra d’améliorer la traçabilité des informations et une appropriation des recommandations récemment mises à jour par les différents intervenants, dans une perspective d’amélioration des pratiques pluridisciplinaires à l’échelle de notre centre.

  • Directeur(s) de thèse : Baclet, Nicolas

AUTEUR

  • Atmeare, Simon
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre