Titre original :

Etude in-vitro de la cytotoxicite et de l’activité antimicrobienne d’un bain de bouche à l’« oxygène actif » comme adjuvant du traitement parodontal

Mots-clés en français :
  • Technologie Ardox-X
  • Oxysafe
  • cytotoxicité
  • antimicrobien

  • Oxygène actif
  • Toxicologie cellulaire
  • Agents anti-infectieux
  • Anti-infectieux
  • Bains de bouche
  • Parodontite
  • Langue : Français
  • Discipline : Chirurgie dentaire
  • Identifiant : 2020LILUC092
  • Type de thèse : Doctorat de chirurgie dentaire
  • Date de soutenance : 10-12-2020

Résumé en langue originale

Les bains de bouche antiseptiques sont couramment utilisés dans le traitement des maladies parodontales comme adjuvants du contrôle de plaque individuel et du débridement professionnel. La chlorhexidine et les huiles essentielles sont considérées comme les molécules antiseptiques de référence mais présentent des effets indésirables. Un bain de bouche contenant un composé breveté innovant (Ardox-XÒ) qui libère de l’oxygène actif aux propriétés antimicrobiennes a été récemment proposé pour le traitement des parodontites. Ce travail a pour but de : (i) présenter le rationnel de l’utilisation des bains de bouche antiseptiques pour le traitement parodontal et les molécules disponibles, (ii) comparer la cytotoxicité et à l’action antimicrobienne de ce bain de bouche à deux références commerciales : ParoexÒ et ListerineÒ respectivement à base de chlorhexidine et d’huiles essentielles. Nos résultats montrent que la cytotoxicité et l’effet antimicrobien des 3 bains de bouche sont temps et dose-dépendant. La chlorhexidine et les huiles essentielles ont un effet antimicrobien plus puissant sur C.albicans et P.gingivalis, avec des doses létales médianes [DL50] 3- 14 fois inférieures à celles de l’Oxygène Actif pour les Huiles essentielles et 2-9 fois pour la chlorhexidine, mais sont également plus cytotoxiques (p<0,05). Sur P.gingivalis, les 3 solutions, pures ou diluées à 50%, montrent une efficacité similaire après un temps de contact de 5mn ce qui pourrait suggérer un intérêt potentiel pour l’élimination sélective de parodontopathogènes anaérobies. Des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer le bénéfice clinique de ce produit comme adjuvant du traitement parodontal par rapport aux produits de référence disponibles sur le marché.

  • Directeur(s) de thèse : Agossa, Kevimy

AUTEUR

  • Bulaïd, Roe'ya
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre