Titre original :

Le protocol E-lab : relevé et transmission de teinte autour d'un cas clinique unitaire en secteur esthétique

Mots-clés en français :
  • OCE
  • prothèse fixée
  • esthétique

  • Prothèses dentaires partielles fixes
  • Odontostomatologie esthétique
  • Photographie en odontostomatologie
  • Facettes dentaires (prothèses)
  • Couleur en odontostomatologie
  • Prothèse partielle fixe
  • Dentisterie esthétique
  • Photographie dentaire
  • Céramiques
  • Langue : Français
  • Discipline : Chirurgie dentaire
  • Identifiant : 2020LILUC085
  • Type de thèse : Doctorat de chirurgie dentaire
  • Date de soutenance : 03-12-2020

Résumé en langue originale

En prothèse fixée, l’analyse et la reproduction de la teinte sont de véritables défis pour le duo dentiste-prothésiste. Parmi les différents moyens disponibles à ce jour, les teintiers et les spectrophotomètres sont les plus utilisés. Une nouvelle méthode a fait son apparition depuis peu : le protocole e-LAB. Il est le fruit de la réflexion de Hein, Tapia et Bazos visant à compléter les techniques actuelles et par conséquent repousser leurs limites. Il s’agit ici d’un outil numérique plus précis et reproductible dans la lecture et l’analyse de la couleur, et finalement dans sa reproduction à partir des poudres de céramique utilisées par le céramiste en lui donnant la « recette » exacte. S’armer simultanément de la photographie numérique et de l’informatique selon un référentiel international de la couleur semble rendre la maitrise de la reproduction chromatique plus fidèle, avec l’avantage d’une méthode systématisée donnant des résultats reproductibles. Le travail de cette thèse a permis d’élaborer des fiches pratiques des protocoles du dentiste et du prothésiste, grâce à la réalisation d’un cas clinique. Cet outil complémentaire à la photographie rend alors cette étape délicate plus précise, reproductible, et apporte de belles perspectives d’avenir.

  • Directeur(s) de thèse : Demetriou, Alexandre

AUTEUR

  • Rosseel, Anthony
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre