Titre original :

Améliorations de la couche MAC IEEE 802.11 pour la qualité de service dans les réseaux ad hoc

  • Langue : Français
  • Discipline : Informatique
  • Identifiant : 2006LIL10136
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2006

Résumé en langue originale

des ressources, délai de transmission borné, etc.), il est important de chercher à optimiser et à mieux contrôler l'accès au canal. Dans ce contexte, un protocole d'accès au médium MAC efficace avec lequel les stations peuvent partager un canal commun est essentiel dans un réseau ad hoc. L'objectif général de cette thèse est donc de concevoir des algorithmes permettant de contrôler l'accès au médium et de maintenir les aspects de QoS. Notre travail de recherche est structuré en deux approches afin d'optimiser l'accès au canal du standard IEEE 802.11 : (1) la première approche consiste à minimiser le gaspillage du canal (ce qui se produit quand il y a des collisions entre plusieurs stations ou bien quand il y a des backoff slots inutiles). Pour cela, nous avons proposé un nouvel algorithme NBA (Neighbourhood Backoff Algorithm) qui prend en considération le nombre de voisins dans la zone de couverture d'où chaque station modifie son backoff par rapport au nombre de- voisins. (2) La deuxième approche est basée sur l'idée suivante: tant que l'on utilise une méthode aléatoire pour accéder au médium, telle qu'elle est défini dans le standard, on ne peut ni éviter les collisions entre les stations ni garantir les aspects de la qualité de service. Il a donc été question de proposer un nouvel algorithme d'accès au médium, appelé RC-MAC (Reduced Collisions MAC), fondé sur le principe de TDMA et qui garantit l'accès au médium sans collisions. Nous avons évalué les algorithmes cités précédemment en utilisant opnet modeler. Les performanccs de ces nouveaux mécanismes ont été comparée au mécanisme conventionnel DCF. Nous avons noté que les mécanismes proposés réalisent des meilleures performances que le standard. La gestion de la qualité de service (QoS) dans les réseaux filaires demeure toujours un réel défi aujourd'hui. Ce dernier est encore plus grand dans le contexte des réseaux sans fil, d'où souvent la QoS se voit dégradée tant au niveau de contrôle d'accès qu'au niveau du routage; et devient alors un concept important si l'on désire transporter l'information avec un maximum de fiabilité. Les plus importantes métriques de QoS sont le débit, le délai (ainsi que la gigue), la collision et le taux de pertes. Dans les réseaux sans fil, le protocole d'accès le plus utilisé est le standard IEEE 802.11. Celui-ci permet notamment d'accéder au canal de façon distribuée grâce à la fonction de coordination distribuée ou DCF (Distributed Coordination Function). Étant donné que les performances des applications, déployées au-dessus du protocole IEEE 802.11, dépendent directement des performances de ce dernier (gestion optimisée de l'accès au canal, partage équitable-

  • Directeur(s) de thèse : Simplot, David - Naït-Abdesselam, Farid

AUTEUR

  • Taifour, Mahmoud
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification