Titre original :

Gestion optimale de l'utilisation de l'eau douce et salée pour l'irrigation du coton dans le bassin de l'Euphrate en zone semi-aride

  • Langue : Français
  • Discipline : Génie civil
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2007

Résumé en langue originale

bien que les paramètres calibrés de sol ont été employés pour le modèle appliqué au centre de recherches d'AImria en 2003 et 2004. Partie trois: après son calibrage et une validation réussis avec une irrigation d'eau douce, le modèle SALTMED a été soumis à une confrontation avec des données de terrain de plusieurs saisons de croissance au centre de recherches d'AIrnria. Le coton, de variété cv - coton D22, appartient aux génotypes du G. hirsutum L, et a été cultivé selon diverses stratégies de gestion de l'eau. Le modèle a prévu, avec succès, l'impact de la salinité sur le rendement, l'absorption d'eau, la distribution de l'humidité et la distribution de la salinité du sol. Les résultats ont indiqué que l'eau d'irrigation de 6 dS m-1 a seulement réduit le rendement de 20%. Les résultats prouvent que la relation entre le rendement et la salinité de l'eau d'irrigation est non linéaire et est mieux décrite par une fonction polynôme. L'utilisation du rend ement normal, obtenue en divisant simplement les valeurs données par les valeurs équivalentes obtenues sous 100% d'eau douce, élimine l'effet des facteurs externes (saisons, climat, sol, etc.) et produit des résultats plus conformes et plus fiables. Aucune différence significative n'a été enregistrée entre les rendements selon les différentes méthodes d'irrigation bien qu'ils aient reçu différentes quantités d'eau. Ceci signifie qu'il y avait de la surirrigation, ce qui a eu comme conséquence une basse efficacité d'irrigation. nalysé. La conductivité électrique (EC) de l'eau de rivière de l'Euphrate utilisée pour l'irrigation oscille entre 0.73 et 1.55 dS m-1. L'EC moyenne de l'extrait saturé de sol de l'eau était de 4 dS m-1. Cette valeur est située dans les limites permises et appropriées de la plupart des récoltes tolérantes au sel, particulièrement pour le coton. Le rendement de la récolte est de 2.84, 2.3, 2.83 et 4.44 tonnes ha-1 sous respectivement, une irrigation par sillon, par bassin, par aspersion et par goutte à goutte. Partie deux: le modèle SALTMED a été calibré sur les données de l'année 1999, en utilisant quatre méthodes d'irrigation. Le calibrage s'est principalement concentré sur la prévision de rendement. Après un calibrage réussi, le même ensemble de paramètres de récolte (coefficient de récolte (Kc), coefficient basique de récolte (Kcb), fraction de couverture(Fc), le potentiel osmotique (p50) auquel l'absorption d'eau potentielle est réduite de 50%) aussi- L'objectif de ce travail est d'étudier l'effet de l'eau douce utilisée pour l'irrigation sur la productivité de la variété cv - coton D22, et les changements de rendement et de salinité des sols. La partie l décrit l'expérience et la collecte de données en 1999. La partie II décrit le calibrage du modèle SALTMED et les validations en utilisant des données d'expérience de terrain de 2003 et de 2004. La partie III est consacrée à appliquer le modèle et sa capacité à prévoir le rendement fmal pour 1999, sous différents niveaux de salinité de l'eau par des systèmes d'irrigation par goutte à goutte, et de 1994 à 1996 pour une quantité différente d'irrigation. Partie une: les effets de quatre méthodes d'irrigation (sillon, bassin, aspersion et goutte à goutte) sur le rendement de graine coton (cv de variété - coton D22) ont été étudiés. L'impact des méthodes d'irrigation sur la salinité du sol et sur la qualité de l'eau de drainage a été également a

  • Directeur(s) de thèse : Mania, Jacky - Zaoui, Ali

AUTEUR

  • Haj Najib, Bassel
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre