Titre original :

Les communautés non-récifales à échinodermes et éponges de la transition Cambrien inférieur-moyen dans la région méditerranéenne occidentale

Mots-clés en français :
  • Limite Cambrien inférieur- Cambrien moyen

  • Paléoécologie
  • Micropaléontologie
  • Éponges
  • Paléogéographie
  • Diagenèse
  • Gondwana (géologie)
  • Paléobiologie
  • Échinodermes
  • Espèces (biologie)
  • Gisements fossilifères
  • Gisements fossilifères
  • Gisements fossilifères
  • Langue : Français
  • Discipline : Paléontologie
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2004

Résumé en langue originale

La transition Cambrien inférieur-moyen marque un important remplacement des communautés benthiques phanérozoïques, qui a parfois été interprété comme un événement d'extinction. Dans la région méditerranéenne occidentale, elle enregistre un événement majeur accompagné d'un profond changement dans le type de sédimentation. Malgré leur large distribution dans plusieurs régions périgondwaniennes, les colonies à échinodermes et éponges du Cambrien inférieur qui colonisèrent les plates-formes peu profondes en régime sédimentaire mixte demeurent relativement peu étudiées. Leurs taxons (restes d'échinodermes et autres micro-fossiles à squelette minéralisé) sont généralement préservés désarticulés et remaniés au sein de dépôts hydrodynamiques sous l'influence des vagues et tempêtes. La découverte de processus diagénétiques exceptionnels (silicification, phosphatisation et ferruginisation) dans des niveaux calcaires de la région Cantabrique (NO Espagne), des chaînes Ibériques (NE Espagne) et dans le Haut-Atlas (Maroc) a permis l'étude des remplacements subis par les prairies à échinodermes et éponges au court de la transition Cambrien inférieur-moyen dans le but de caractériser l'influence relative des contrôles paléogeographiques, paléoécologiques et paléobiologiques.

  • Directeur(s) de thèse : Álvaro Blasco, José Javier

AUTEUR

  • Clausen, Sébastien
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre