Titre original :

Identification des gènes CiSTM et CiCLV1p chez Cichorium intybus : implicatio potentielle dans les modifications d'identité cellulaire au cours des phases précoces de l'embryogenèse somatique et du développement des embryons zygotiques et de la graine

Mots-clés en français :
  • Embryogenèse zygotique
  • Gène STM
  • Gènes CLV1
  • Identité cellulaire
  • Transcription inverse

  • Cellules souches
  • Expression génique
  • Cellules végétales
  • Amplification génique
  • Réaction en chaîne de la polymérase
  • Génotype
  • Chicorées
  • Embryogenèse somatique
  • Méristème apical
  • Langue : Français
  • Discipline : Stratégies d'exploitation des fonctions biologiques
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2004

Résumé en langue originale

L'embryogenèse somatique est un processus au cours duquel des cellules différenciées se dédifférencient pour ensuite réorienter leur programme génétique vers une voie embryogène. Dans le cadre de l'étude du déterminisme de la réactivation cellulaire à l'origine de la fonnation des embryons somatiques, notre objectif était d'identifier chez la chicorée des gènes impliqués dans l'identité des cellules méristématiques, tels que les gènes AtSTM et AtCLV1 d'Arabidopsis, et de détenniner leur profil d'expression au cours des stades précoces de l'embryogenèse zygotique et de l'embryogenèse somatique. La première partie de ce travail a été consacrée au clonage des ADNc CiCLV1p et CiSTM chez la chicorée. Des analyses de séquences et des études de phylogénie ont montré que CiSTM était potentiellement un gène orthologue de AtSTM alors que CiCLV1p, bien que membre de la sous'-famille des RLK-LRR XI, était plutôt rattaché à un autre groupe de séquences,proche de AtCLV1. La seconde partie de cette étude a regroupé la caractérisation cytologique des phases principales de l'embryogenèse zygotique de la chicorée et la détennination des profils de réactivation de nouveaux génotypes embryogènes et non embryogènes sélectionnés au laboratoire. Au cours de l'embryogenèse zygotique de la chicorée, nous avons identifié des fenêtres de développement caractérisant les stades classiquement observés chez Arabidopsis et d'autres espèces. Les génotypes embryogène K59 et non embryogène C15 ont été choisis comme génotypes à réponse extrême, selon leur capacité à produire les différentes figures cytologiques observées. La dernière partie de la thèse a été consacrée à l'étude des profils d'expression des gènes CiSTM et CiCLV1p au cours de l'embryogenèse zygotique et au cours de l'embryogenèse somatique par RT PCR en temps réel. Ces résultats ont été comparés aux fenêtres de développement de l'embryon zygotique et aux profils de réactivation des génotypes sélectionnés. Au cours de l'embryogenèse zygotique, une induction importante de l'expression des gènes CiSTM et CiCLVlp a été corrélée à la mise en place d'un dôme méristématique entre les cotylédons. Au cours de l'embryogenèse somatique, les transcrits des gènes CiSTM et CiCLV1p sont accumulés de façon différentielle lors du passage de certaines cellules en cours de réactivation vers l'état réactivé. Ces résultats suggèrent une implication des gènes CiSTM et CiCLV1p dans les mécanismes de changement d'identité cellulaire chez la chicorée,que ce soit au cours de l'embryogenèse zygotique ou au cours de l'embryogenèse somatique.

  • Directeur(s) de thèse : Hilbert, Jean-Louis - Vasseur, Jacques

AUTEUR

  • Da Silva, Sophie
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre