Titre original :

Antenne intégrée multicouche sur AsGa utilisant un diélectrique obtenu par RPECVD : application aux communications point-multi points

  • Langue : Français
  • Discipline : Électronique
  • Identifiant : 2001LIL10101
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2001

Résumé en langue originale

Le développement des futurs réseaux de télécommunications comme le LMDS (Local Multipoint Distribution System), MVDS (Multipoint Video Distribution System) et MBS (Mobile Broadband System) qui fonctionneront dans les bandes 22 à 70 GHz, nécessite la génération et le transport de signaux microondes sur des distances peu compatibles avec l'atténuation, le facteur de bruit et la dynamique des circuits et lignes microondes classiques. La réalisation de réseaux hybrides (optique/hyperfréquence) est aujourd'hui de plus en plus souvent envisagée, la distribution radio de signaux à large bande étant limitée aux dernières dizaines de mètres. Cette thèse est consacrée à l'étude d'un diélectrique de faible permittivité utilisé dans la réalisation d'une antenne microruban à couplage électromagnétique. Ce diélectrique est déposé par plasma froid différé d'azote (RPECVD). Plusieurs antennes -mono-résonnateur carré, rectangulaire et multi-résonnateur carré - sont simulées, réalisées et testées. Ces antennes intégrées peuvent être utilisées pour les applications citées précédemment. Un oscillateur est réalisé puis utilisé dans le cadre d'une transmission optique-radiofréquence de signaux modulé.

  • Directeur(s) de thèse : Vindevoghel, Jean

AUTEUR

  • Vestiel, Éric
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification