Titre original :

Les filtres UV et les nanoparticules de dioxyde de titane

Mots-clés en français :
  • Soleil, mélanine, phototypes, ultraviolets, produits solaires, filtres, écrans, nanoparticules, dioxyde de titane, photosensibilisation, photoprotection, Effets du rayonnement ultraviolet, Peau -- Effets des rayonnements, Produits antisolaires, Oxyde de zinc, Oxyde de titane.

  • Langue : Français
  • Discipline : Pharmacie
  • Identifiant : 2012LIL2E010
  • Type de thèse : Doctorat de pharmacie
  • Date de soutenance : 17-02-2012

Résumé en langue originale

Le soleil, principale source d’énergie de notre planète, participe au bien-être physique et psychique de la vie de l’Homme. Cependant, le soleil est aussi un ennemi pour la santé car à forte dose, il peut provoquer de nombreux dommages cutanés (photodermatoses, photosensibilisations, photovieillissements) allant jusqu’au cancer cutané. La photoprotection naturelle par la peau étant insuffisante, une photoprotection par des produits antisolaires est indispensable. Celle-ci, représente un enjeu de santé publique, et nécessite la conception et le développement de produits performants garantissant les effets escomptés. Depuis quelques années, l’utilisation de particules minérales de tailles nanométriques de dioxyde de titane et/ou d’oxyde de zinc dans les crèmes solaires, permet d’en augmenter l’indice de protection. En janvier 2006, le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) classe le dioxyde de titane en catégorie 2B, c’est-à-dire comme potentiellement cancérigène pour l’Homme. La question d’une possible absorption cutanée engendrant leur distribution dans des organes cibles via la circulation sanguine, se pose fortement. Ainsi, dans ce contexte, de nombreuses études ont été réalisées et plusieurs d’entre elles ont été étudiées par l’Afssaps afin de se prononcer sur le risque de toxicité cancérogène induit par l’utilisation de dioxyde de titane dans les produits cosmétiques.

Résumé traduit

...

  • Directeur(s) de thèse : Siepmann, Florence

AUTEUR

  • Scaccia, Olivia
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre