Titre original :

Application d ela chimie quantique à la spectroscopie structurale et à la dynamique radiative de LaF+ et GaH

  • Langue : Français
  • Discipline : Physique
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-1999

Résumé en langue originale

Les calculs ab initio de chimie quantique sont un apport appréciable pour la spectroscopie structurale des molécules et la dynamique radiative se produisant au sein de ces systèmes. Des calculs de type SCF-MRCI ont servi à déterminer la structure électronique des états doublets spectroscopiquement accessibles de LaF + et de confirmer les symétries de l'état fondamental (X²[Delta]) et du premier état excité ( ²[Sigma]+ ), contrairement à l'ordre énergétique observé dans la molécule neutre isovalente LaO. D'autres calculs d'interaction de configurations prenant en compte dès l'ordre zéro le couplage spin-orbite ont permis de déterminer avec précision la structure fine de GaH. Nous avons calculé les moments de transition vibroniques, les coefficients d'Einstein, les forces d'oscillateurs relatifs à des transitions observées ou non observées de GaH et LaF+ puis les durées de vie radiatives des premiers niveaux vibrationnels des états électroniques calculés. Utilisant un modèle simple d'oscillateurs harmoniques couplés, nous avons montré que le r-centroïde d'une interaction lié (v=0)-continuum était situé à la distance d'équilibre de l'état lié. Enfin, nous avons interprété le dédoublement-[Lambda] inhabituel observé dans l'état a3[Pi] de GaH grâce à une méthode de déperturbation originale qui relie directement l'effet à des différences de constantes rotationnelles.

  • Directeur(s) de thèse : Schamps, Joël

AUTEUR

  • Sbata, Mouna
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre