Titre original :

Contribution à l'étude de l'œuvre chimique d'Ampère (1775-1836) : les liens entre sa chimie et sa philosophie

  • Langue : Français
  • Discipline : Histoire des sciences et des techniques
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-1992

Résumé en langue originale

Les œuvres chimiques et philosophiques d'AMPERE ont été étudiées parallèlement. Lorsqu'il établit sa philosophie de la connaissance, Ampère cherche à prouver la vérité des sciences. Sa théorie des rapports , et sa classification des faits de l'intelligence qui ambitionnent de rendre compte de toute démarche scientifique peuvent éclairer son œuvre scientifique. Ainsi il nous a été possible de mieux saisir le cheminement de sa pensée à l'œuvre dans différents articles de chimie: Une démonstration de la loi de Mariotte (1814), Une théorie de la combinaison chimique (1814), Une classification naturelle des corps simples (1816) ainsi que dans quelques digressions atomistiques enclosent dans ses travaux de physique (lorsqu'elles intéressent les chimistes). Les historiens des sciences ont, au fil des temps, accumulé des jugements contradictoires sur l'œuvre scientifique d'Ampère. En effet, selon la partie de l'œuvre privilégiée ils ont pu légitimement le supposer: positiviste avant la lettre ou dynamiste et romantique... Nous pensons être parvenu, dans cette étude, à mettre en évidence la cohérence de la pensée d'Ampère et l'unité interne de ses œuvres scientifique et philosophique

  • Directeur(s) de thèse : Locqueneux, Robert

AUTEUR

  • Scheidecker-Chevallier, Myriam
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre