Titre original :

Synthèse sélective sur catalyseur au rhodium de l'acétaldéhyde et de l'acétate de méthyle à partir de formiate de méthyle

Mots-clés en français :
  • Chimie : chimie organique
  • Formiate de méthyle/carbonylation réductrice/acétaldéhyde-acétate de méthyle/rhodium/iodure/n-méthylpyrrolidone/étude isotopique au carbone treize/sélectivité/productivité molaire

  • Carbonylation
  • Acétaldéhyde
  • Langue : Français
  • Discipline : Chimie organique et macromoléculaire
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-1989

Résumé en langue originale

La pluralité d'accès et sa potentialité chimique font du formiate de méthyle une molécule stratégique. Deux réactions sélectives à partir de ce produit ont été mises au point sur catalyseurs au rhodium modifié par un iodure ionique. Carbonylation réductrice : l'acétaldéhyde est produit en milieu n-méthypyrrolidone sous une pression de quatre-vingts atmosphères de monoxyde de carbone à cent quatre-vingt degrés Celsius en présence d'iodure de lithium : formiate de méthyle plus un monoxyde de carbone donne acétaldéhyde plus dioxyde de carbone. Cette réaction a été optimisée (la sélectivité s'élève à quatre vingt treize pour cent et la productivité molaire approche quatre cent cinquante moles par heure). Une étude isotopique à l'aide de formiate marque au carbone treize a montré que le dioxyde de carbone était majoritairement marqué. Synthèse d'acétate de méthyle : le même système catalytique à base de rhodium, iodure et n-méthylpyrolidone, dans des conditions similaires peut activer la synthèse sélective d'acétate de méthyle à partir de formiate de méthyle. Les productions sélectives d'acétaldéhyde ou acétate de méthyle dépendent des rapports iodure sur rhodium et n-méthylpyrolidone sur formiate de méthyle

  • Directeur(s) de thèse : Petit, Francis

AUTEUR

  • Melloul, Serge
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre