Titre original :

Application de la résonance magnétique nucléaire à l'étude des mouvements moléculaires à l'état solide : cas du 1-cyanoadamantane

  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences des matériaux
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-1986

Résumé en langue originale

Nous avons étudié les mouvements moléculaires dans les différentes phases cristallines du 1-cyanoadamante (c(10)h(15)cn) en utilisant la technique de la résonance magnétique nucléaire (r.m.n.). L'étude de la relaxation spin-réseau du proton (t-1(z) et t(1)rho ) nous a permis de montrer que dans la phase haute température (i), deux types de réorientations moléculaires coexistent : une rotation des molécules autour de leur axe dipolaire c-c = n et un basculement de cet axe entre les six directions oo1 du réseau cristallin cubique. Dans cette phase les mesures de t(1)rho mettent en évidence un mouvement d'autodiffusion moléculaire apparaissant près de la fusion. En dessous de la température de transition de phase i->ii les mesures de t(1z) montrent la persistance d'une orientation moléculaire. Selon les résultats de l'affinement de la structure, la phase ii est ordonnée et la relaxation spin-réseau t(1z) a été attribué aux rotations de 2pi |3 des molécules autour de l'axe dipolaire c-c =n. Dans la phase vitreuse obtenue par un refroidissement brutal de la phase (i) à désordre orientationnel, les mesures de t(1z) montrent que les molécules sont affectées par le même mouvement de rotation uniaxiale que celui de la phase (i). Cependant, le comportement des points expérimentaux de t::(1z) ne peut être décrit par un modèle de rotation simple supposant un temps de résidence unique. En relation avec l'inhomogénéité de l'ordre local, mise en évidence par les études de diffusion (r.x. et neurons cohérents), une interprétation basée sur la distribution des temps de résidence a ete donnée. Enfin, tous les résultats obtenus par nos mesures de r.m.n. Sont systématiquement compares avec ceux déduits des autres techniques expérimentales : diffusion incohérente quasi-élastique des neutrons (i.q.n.s.) et la relaxation diélectrique

AUTEUR

  • Sahour, Mohamed Elhaddi
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre