Titre original :

Prise en charge de l'infection à chlamydia trachomatis chez la femme enceinte

Mots-clés en français :
  • Chlamydia trachomatis, grossesse, méthodes de diagnostic, les complications, le traitement antibiotique adapté, Maladies infectieuses chez la femme enceinte, Infections à Chlamydia, Dépistage, Maladies sexuellement transmissibles

  • Langue : Français
  • Discipline : Pharmacie
  • Identifiant : 2012LIL2E115
  • Type de thèse : Doctorat de pharmacie
  • Date de soutenance : 19-12-2012

Résumé en langue originale

Les infections à Chlamydia sont des infections transmissibles sexuellement (ITS) causées par une bactérie appelée Chlamydia trachomatis (CT). L’infection urogénitale à Chlamydia trachomatis est la première cause des infections sexuellement transmissibles d’origine bactérienne dans les pays industrialisés. L’infection à Chlamydia trachomatis, chez la femme enceinte, lorsqu’ elle n’est pas traitée peut entraîner des complications graves. Les infections à Chlamydia trachomatis en période de grossesse sont associées à une rupture prématurée de la poche des eaux, à une naissance prématurée et à un retard de croissance intra utérin. La prise en charge de l’infection à chlamydia trachomatis chez la femme enceinte passe par un dépistage précoce et un traitement antibiotique adapté. La prise en charge de l’infection à Chlamydia trachomatis a été simplifiée car les techniques de diagnostic ont été développés et permettent donc un dépistage plus facile. La comparaison entre les différents traitements montre que l’azithromycine en monodose est un traitement facile qui a un coût élevé .Les différentes études montrent que l’amoxicilline est une alternative aux différents traitements du fait de son efficacité, de sa bonne tolérance et de son innocuité envers le foetus et son faible prix.

Résumé traduit

...

  • Directeur(s) de thèse : Luyckx, Michel

AUTEUR

  • Akrour, Sabrine
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre