Titre original :

Analyse des indices acoustiques utilisés par les adolescents implantés cochléaires pour reconnaître une émotion

Mots-clés libres :
  • surdité ; implantation cochléaire ; reconnaissance des émotions ; adolescents
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMOR_2018_069
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2018
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

L'implantation cochléaire est aujourd'hui reconnue comme étant une technique efficace de réhabilitation des surdités. Elle permet d'obtenir de bons résultats langagiers et d'accéder à une perception de la parole satisfaisante. Qu'en est-il de la perception auditive des émotions ? L'objectif de ce mémoire est d'évaluer les compétences d'adolescents implantés cochléaires en reconnaissance de la prosodie émotionnelle et d'analyser leurs difficultés potentielles au regard des limites technologiques de l'implant. A terme, le but serait pour l'orthophoniste de pouvoir détecter ces difficultés et les transmettre au régleur afin d'améliorer les réglages de l'implant. Nous avons constitué deux groupes d'étude (adolescents sourds et entendants) auxquels nous avons proposé un test de reconnaissance des émotions. Nous avons également proposé aux adolescents sourds le PEPA-IR afin d'évaluer leurs capacités de perception globales du signal sonore. Les résultats obtenus ont mis en évidence des difficultés spécifiques chez les adolescents sourds, avec des résultats significativement plus faibles que chez les adolescents normo-entendants. En revanche, les résultats obtenus au PEPA-IR n'ont pas révélé de facteur commun expliquant ces difficultés. Les adolescents testés présentaient globalement de bonnes capacités de perception des différents paramètres acoustiques. Nous n'avons donc pu faire de lien équivoque entre les difficultés retrouvées au test de reconnaissance des émotions et l'évaluation des compétences auditives des sujets sourds. Néanmoins, les résultats obtenus au PEPA-IR étaient globalement peu fiables. Il pourrait ainsi être intéressant de reproduire ce type d'étude, en incluant davantage de sujets et en s'appuyant sur des analyses plus fines de la perception des indices acoustiques.

  • Directeur(s) de mémoire : André, Jérôme ; Poidevin, Isabelle

AUTEUR

  • Chatelet, Marie