Titre original :

Evaluation de l’inconfort par analyse des variations du tonus parasympathique : applicabilité de la mise en place chez le patient avec trouble du spectre de l’autisme pour la communication alternative et augmentée

Mots-clés libres :
  • autisme; communication alternative et améliorée (CAA); inconfort; orthophonie; partenaire de soins
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMOR_2020_073
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2020
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

L’inconfort représente un enjeu de la prise en charge des patients ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ainsi qu’au sein de leur vie quotidienne. Cet inconfort dépend notamment des particularités sensorielles observées chez ces patients conduisant à des manifestations comportementales inhabituelles, et son expression, de leurs capacités communicationnelles. Le présent mémoire a pour objectif d’évaluer la faisabilité d’un protocole utilisant le moniteur de confort Physiodoloris couplé à l’implémentation d’une communication alternative et améliorée (CAA) chez ces patients. Pour cela, nous avons rencontré trois patients à domicile et quatre à l’hôpital de jour. Nous avons proposé le port d’une ceinture muni de capteurs, indispensable à l’utilisation du moniteur, pour recueillir les signaux d’inconfort pour tous les patients ; ceux rencontrés à domicile ont en plus bénéficié de sessions d’implémentation de CAA et de guidance parentale. Les résultats ont mis en avant une acceptabilité satisfaisante de la ceinture ; nous avons pu obtenir des signaux interprétables, et mettre en place un début de CAA. Ces données ont permis d’élaborer un protocole, et de motiver la poursuite de recherches en ce sens, affirmant la pertinence de l’intervention orthophonique dans l’apprentissage d’une telle communication.

  • Directeur(s) de mémoire : De Jonckheere, Julien ; Ferrand, Fanny

AUTEUR

  • Merle, Alice
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre