Titre original :

Grandes vitesses, métropolisation et organisation des territoires : l'apport de l'intermodalité aéro-ferroviaire à grande vitese au rayonnement métropolitain

  • Langue : Français
  • Discipline : Géographie
  • Identifiant : 2006LIL10131
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2006

Résumé en langue originale

La mesure de l'apport de l'intermodalité aéro-ferroviaire à grande vitesse au rayonnement métropolitain est au cœur de la problématique sur les relations entre les réseaux et les territoires. Dans le contexte de la construction des espaces de coopérations métropolitaines basées sur des réseaux de villes et une organisation polycentrique, la réflexion porte sur la relation entre l'espace métropolitain pris dans sa globalité et le système de transport intégré. L'hypothèse générale décline l'aphorisme suivant : les grandes vitesses créent la métropole mais créent aussi les espaces métropolitains. La thèse introduit l'idée que pour rendre compte de l'ouverture des espaces métropolitains, un raisonnement multi-échelles et multimodal est nécessaire pour interroger le système de transport intégré des grandes vitesses et insérer une logique intermodale. L'intermodalité aéro-ferroviaire à grande vitesse analysée dans une gamme de configurations territoriales à travers la mobilisation d'indicateurs d'accessibilité horaire montre une diffusion des possibilités d'ouverture métropolitaine. Remettant en cause les mesures du rayonnement et du potentiel d'échanges des villes basées sur la seule possession d'une infrastructure aéroportuaire, l'intermodalité propose une nouvelle représentation des liens entre grandes vitesses et territoires.

  • Directeur(s) de thèse : Paris, Didier

AUTEUR

  • Bozzani, Sandra
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification