Titre original :

Etude prospective de la qualité de la déglutition lors de la reprise alimentaire après chirurgie avec lambeau de la cavité buccale ou de l'oropharynx

Mots-clés libres :
  • déglutition; lambeau libre; auto-questionnaire; évaluation; cancers de la tête et du cou; cavité buccale; oropharynx
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMOR_2020_024
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2020
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

Les patients pris en charge en cancérologie des VADS suivent des traitements lourds qui ont des répercussions sur des fonctions majeures comme la déglutition. De nos jours, l’évaluation de la gravité de la dysphagie se fait par une exploration endoscopique ou vidéo-fluoroscopique. Cependant, ces outils n’évaluent pas les conséquences des troubles de la déglutition sur la qualité de vie. L’objectif de notre travail est de mettre en évidence le retentissement de la dysphagie oropharyngée sur la qualité de vie des patients pris en charge en cancérologie ORL. Pour ce faire, le Swallowing Quality Of Life Questionnaire (SWAL-QOL) est administré en pré et post-opératoire, à treize participants ayant bénéficié d’une chirurgie de la cavité buccale ou de l’oropharynx avec reconstruction par lambeau. Les résultats montrent que la qualité de vie est plus altérée à trois mois post-traitement. Des caractéristiques communes aux patients ont été relevées, notamment un allongement de la durée des repas et une baisse du désir alimentaire. Ces plaintes peuvent être liées aux effets indésirables de la radiothérapie comme la xérostomie et la dysgueusie. L’alimentation est perturbée sur le plan fonctionnel et sensitif, mais les axes sociaux, émotionnels et communicationnels sont eux aussi atteints. Les résultats interindividuels bien que homogènes, montrent également que la réhabilitation diffère entre les individus en fonction de facteurs personnels, médicaux et socioenvironnementaux. Ainsi, l’amélioration de la qualité de vie en cancérologie ORL passe par une prise en charge spécifique et globale qui doit associer des soins somatiques et psychiques ainsi qu’une rééducation pluridisciplinaire.

  • Directeur(s) de mémoire : Arnoldi, Marie ; Mouawad, Francois

AUTEUR

  • Fleury, Mylène