Titre original :

Analyse de la complexité graphique des items dans des épreuves évaluant le graphisme et l'orthographe

Mots-clés libres :
  • complexité graphique; graphisme; orthographe; évaluation; langage écrit
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMOR_2020_016
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2020
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

La complexité graphique est à ce jour peu documentée. Certains facteurs induisent une complexité graphique à l'échelle de la lettre et du mot. Ces critères n'ont jamais été examinés au sein de notre matériel orthophonique. L'absence d'étude de cette difficulté dans nos outils d'évaluation nuit à leur utilisation avisée. L'analyse de cette complexité dans les mots des épreuves de copie et de dictée a été menée dans ce mémoire afin d'envisager l'influence de la complexité graphique sur les performances graphiques et orthographiques. L'objectif est également d'estimer la difficulté du modèle en copie et d'observer l'évolution du contenu des épreuves en fonction de l'âge d'automatisation de l'écriture. Les facteurs de complexité ont été comptabilisés à l'intérieur des épreuves de copie : BHK et EVALEO (copie) et des épreuves de dictée : BALE et EVALEO (dictée). Les résultats obtenus ont été discutés en lien avec les éléments de la théorie. Ils suggèrent que le modèle de copie d'EVALEO serait plus complexe que celui du BHK, Le niveau de complexité graphique des épreuves de copie serait inférieur à celui des épreuves de dictée. De façon globale, EVALEO aurait un niveau de complexité supérieur aux autres tests en copie et en dictée. Les épreuves de dictée d'EVALEO suivraient l'automatisation progressive du geste graphique. Il serait intéressant que les créateurs et utilisateurs de ces tests, prennent davantage en compte la complexité graphique dans leur pratique.

  • Directeur(s) de mémoire : Ayrole, Emilie ; Gibaru, Ingrid

AUTEUR

  • Cren, Juliette
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification jusqu'au 01/06/2022