Titre original :

Reprise de l’élocution après chirurgie carcinologique de la cavité buccale et de l’oropharynx avec reconstruction par lambeau

Mots-clés libres :
  • élocution; cavité buccale; oropharynx; cancer; lambeau de reconstruction
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMOR_2020_011
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2020
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

Lors d’une chirurgie de cavité buccale et de l’oropharynx avec lambeau de reconstruction, et du traitement complémentaire associé, les modifications de volume tissulaire altèrent le mouvement des effecteurs de l’articulation, qui est elle-même fortement liée à la qualité de vie. L’influence des traitements carcinologiques sur l’élocution reste peu documenté. L’objectif de cette étude est d’observer les problématiques articulatoires spécifiques durant les premières semaines post-opératoires et leur retentissement au quotidien. Treize participants ont complété le questionnaire Speech Handicap Index (SHI) avant la chirurgie, après et à l’occasion d’une consultation de suivi. Les résultats ont été mis en lien avec la localisation tumorale, la chirurgie pratiquée, le lambeau utilisé et l’âge des patients. Les réponses au SHI sont très hétérogènes. Bien que non constantes, des difficultés d’élocution peuvent exister avant la chirurgie chez les patients présentant une tumeur linguale. Par la suite, la reconstruction impacte toujours l’intelligibilité mais la qualité de vie semble peu altérée. Au-delà de la localisation tumorale seule, une chirurgie avec abord mandibulaire ou l’utilisation d’un lambeau brachial externe semblent défavorables à la récupération articulatoire. Un âge avancé influencerait surtout les réponses à l’échelle psychosociale du SHI. Toutefois, étant donné le petit échantillon et la forte interaction entre les facteurs étudiés, ces résultats nécessiteront une validation ultérieure à partir d’un échantillon plus important. Enfin, ce travail discute de la capacité du SHI à compléter le bilan orthophonique en mettant en évidence des plaintes spécifiques à l’élocution avant et après la chirurgie, permettant ainsi d’apprécier l’évolution des difficultés.

  • Directeur(s) de mémoire : Arnoldi, Marie ; Mouawad, Francois

AUTEUR

  • Carre, Axelle
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre