Titre original :

Etude des variables influençant la décision de prise en charge orthophonique des enfants déficients intellectuels en institut médico-éducatif : impact du niveau d’efficience intellectuelle des enfants

Mots-clés libres :
  • déficience intellectuelle; prise en charge orthophonique; critères d’éligibilité; instituts médico-éducatifs
  • Langue : Français
  • Identifiant : LILU_SMOR_2020_009
  • Composante : Médecine
  • Année de soutenance : 2020
  • Type de mémoire : Mémoire de Master
  • Mention : Mémoire d'Orthophonie
  • Parcours : Inconnu

Résumé

La déficience intellectuelle a des répercussions importantes sur le développement langagier, justifiant une prise en soin orthophonique précoce. Cependant, le faible nombre d’orthophonistes dans les Instituts Médico-Educatifs ne permet pas de couvrir les besoins en orthophonie de tous les enfants. La présente étude a permis d’analyser les variables influençant la décision de prise en charge orthophonique de 162 enfants déficients intellectuels de 6 à 15 ans scolarisés en Institut Médico-Pédagogique. Les compétences langagières et cognitives des enfants ont été évaluées. Des données sur le comportement des enfants, le statut socio-économique de leur famille et sur la pratique de l’orthophoniste de leur établissement ont également été recueillies. Toutes ces informations ont été mises en regard des décisions de prise en soin orthophonique. Plus le taux d’encadrement orthophonique était élevé, plus la chance de bénéficier d’un suivi orthophonique augmentait. Une augmentation des compétences phonologiques expressives, de l’âge chronologique et des performances intellectuelles non verbales diminuait la chance de bénéficier d’un suivi. Les autres variables, à savoir le niveau socio-économique, les troubles du comportement et les autres domaines langagiers, n’ont pas montré d’influence significative au seuil α = .10. Les résultats sont discutés au regard de la littérature et des caractéristiques de l’échantillon de l’étude. En définitive, les moyens en orthophonie apparaissent assez judicieusement utilisés. Cependant, ils sont très insuffisants et ne paraissent pas pouvoir couvrir correctement tous les besoins des enfants des Instituts Médico-Pédagogiques.

  • Directeur(s) de mémoire : Facon, Bruno ; Macchi, Lucie

AUTEUR

  • Brun, Aurélia
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification jusqu'au 10/06/2025