Titre original :

Comportements d'acteurs et dynamique d'un réseau interorganisationnel : le phénomène des écarts relationnels

Mots-clés en français :
  • Opportunisme économique

  • Relations interorganisationnelles
  • Déviance
  • Contrôle social
  • Compétences sociales
  • Sciences sociales
  • Normes sociales
  • Réseaux d'entreprises
  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences de Gestion
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 01-01-2003

Résumé en langue originale

La thèse soutenue dans ce travail est que les jeux socio-politiques au sein d'un réseau interorganisationnel (RIO) et la dynamique de la structure elle-même ne peuvent être saisis sans une prise en compte des "écarts relationnels" des organisations qui y sont impliquées. En effet, un RIO donné n'est que rarement le seul contexte d'action des firmes qui le composent et ces dernières entretiennent donc des relations économiques à l'extérieur de celui-ci. Le rapprochement des cadres théoriques du réseau social et du néo-institutionnalisme sociologique permet de proposer une approche socio-cognitive, largement sous-représentée dans la littérature, d'un RIO logistique européen. L'étude multi-niveaux de la structure a été privilégiée grâce à la combinaison de l'analyse de réseaux et de l'étude de cas. L'analyse simultanée des écarts relationnels et des normes qui les régulent éclaire la dialectique entre découplage et couplage du RIO et précise le fonctionnement de cette forme d'organisation. Les résultats mettent notamment en évidence les multiples stratégies relationnelles qui cohabitent dans un RIO et le jeu des acteurs avec les normes. La recherche conduit également à proposer une nouvelle approche du contrôle dans les réseaux interorganisationnels.

  • Directeur(s) de thèse : Desreumaux, Alain - Dumoulin, Régis

AUTEUR

  • Lecocq, Xavier Julien Guillaume
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre