Titre original :

Contribution à la modélisation de la dynamique classique et quantique de processus moléculaires : applications aux interfaces solide/gaz et aux collisions réactives en phase gaz

Mots-clés en français :
  • Méthode multi-configurationnelle dépendante du temps de Hartree (MCTDH)

  • Interfaces gaz-solide
  • Collisions (physique)
  • Dynamique moléculaire
  • Surfaces d'énergie potentielle
  • Aérosols atmosphériques
  • Glace
  • Halogènes
  • Composés aromatiques polycycliques
  • Photodissociation
  • Interactions ion-molécule
  • Langue : Français
  • Discipline : Optique, lasers, physico-chimie, atmosphère
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de mémoire : Habilitation à diriger des recherches
  • Date de soutenance : 04-12-2015

Résumé en langue originale

Cette Habilitation à Diriger les Recherches est une synthèse de mes travaux de recherche, réalisés ces quinze dernières années, et qui concernent la description théorique des phénomènes dynamiques à l’échelle moléculaire. Pour cela, j’ai utilisé des méthodes numériques de minimisation, de dynamique quantique (méthodes quantiques dépendantes du temps, dites de propagation de paquets d’ondes quantiques) ou classiques (trajectoires classiques ou dynamique moléculaire classique) pour simuler des processus moléculaires, réactifs ou non, en phase gaz, à la surface de substrats ioniques, de la glace ou d’aérosols. Après une thèse (Université de Franche-Comté) portant sur la physisorption de petites molécules sur des surfaces ioniques, je me suis orienté, en arrivant à Lille, vers l’étude des collisions réactives indirectes en phase gazeuse par les méthodes quantiques dépendantes du temps. Ensuite, dans le cadre d’une thèse que j’ai encadrée, nous avons étudié la photodissociation de molécules halogénées adsorbées à la surface de la glace, en augmentant progressivement la complexité de la description du système étudié. Pour cette étude, nous avons appliqué la méthode quantique dépendante du temps MCTDH (Multi Configuration Time Dependent Hartree) qui permet d’envisager des systèmes de plus grande dimensionnalité. Plus récemment, je me suis engagé, d’une part, dans la description des propriétés des aérosols par des méthodes de dynamique moléculaire classique, et d’autre part dans l’étude des spectres infrarouge des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques en interaction avec une surface de glace, et notamment l’effet des anharmonicités, en utilisant la version multicouche du code MCTDH (MultiLayer-MCTDH).

  • Directeur(s) de thèse : Monnerville, Maurice
  • Laboratoire : Laboratoire de physique des lasers, atomes et molécules (PhLAM)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de la matière, du rayonnement et de l'environnement (Villeneuve d'Ascq)

AUTEUR

  • Briquez, Stéphane
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification