Titre original :

Approche physiologique de l’étude du stress bactérien

Mots-clés en français :
  • Privation nutritionnelle

  • Bactéries
  • Stress
  • Bactéries
  • Aéromonas
  • Listeria monocytogenes
  • Bactéries
  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences naturelles
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de mémoire : Habilitation à diriger des recherches
  • Date de soutenance : 01-01-2010

Résumé en langue originale

Le stress et la notion de stress sont liés aux conditions hostiles auxquelles sont confrontés les êtres vivants dans les différents écosystèmes qu’ils occupent. Le stress est associé à la notion d’adaptation car la perturbation de l’équilibre biologique nécessite le rétablissement de l’homéostasie. Chez les bactéries, un stress est l’état physiologique dans lequel se trouve le microorganisme lorsqu’il est soumis à un traitement sublétal ou lorsqu’il se trouve dans un environnement défavorable. L’étude du stress microbien est un axe de recherche d’intérêt, comme en témoigne le nombre de publications scientifiques. L’utilisation des mots clefs « bacterial stress » dans le moteur de recherche Scopus fait sortir rien que pour l’année 2010, 1304 articles. Les thèmes de recherche couvrent plusieurs champs disciplinaires comme la microbiologie environnementale, la microbiologie alimentaire et médicale et la biotechnologie. L’objectif majeur des travaux est la compréhension et la caractérisation des mécanismes de la réponse adaptative des microorganismes sous conditions hostiles. C’est dans ce contexte que je présenterai la contribution de mes travaux de recherche dans ce domaine. Ceux ci s’articuleront autour de l’étude de : - La réponse physiologique aux stress thermiques et à l’addition de nisine de Pectinatus frisingensis bactérie anaérobie stricte d’altération de la bière - La réponse adaptative à des stress salins et de température chez des souches de collection et de souches isolées du saumon fumé de Listeria monocytogenes - L’effet de la privation nutritionnelle, des traitements thermiques et l’adition de sel chez Aeromonas hydrophila, une bactérie considérée comme un pathogène émergent - La réponse adaptative aux changements de la température et l’addition de sel chez différentes espèces d’Aeromonas : A. hydrophila, A. caviae, A. sobria.

  • Directeur(s) de thèse : Dhulster, Pascal

AUTEUR

  • Chihib, Nour-Eddine
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification