Titre original :

Du désir au travail... au désir de travail : vers la constitution d'un paradigme psychanalytique de la motivation professionnelle

Mots-clés en français :
  • Sociologie des organisations et psychanalyse

  • Comportement organisationnel
  • Personnel
  • Ressources humaines
  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences de gestion
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de mémoire : Habilitation à diriger des recherches
  • Date de soutenance : 01-01-2011

Résumé en langue originale

Cette thèse d’habilitation présente et discute les apports de la psychanalyse dans le champ managérial.L’auteur y expose et met en perspective sa propre contribution de chercheur en comportement organisationnel à partir des publications qu’il a réalisées entre 2001 et 2011. Sont alors abordés tant les aspects épistémologiques que théoriques ou méthodologiques d’une instrumentation gestionnaire de la psychanalyse, à l’aide de concepts introduits par le psychanalyste Jacques Lacan. D’où il ressort que la psychanalyse n’ajoute pas seulement un éclairage psychologique à l’étude des situations de gestion, mais en questionne la positivité et les comprend par leur envers : celui des ratés et autres symptômes psychopathologiques du fonctionnement organisationnel, par quoi se révèle ici la logique de l’inconscient. C’est de ce point de vue, à la fois central et périphérique au regard des finalités opératoires des organisations, que la psychanalyse peut non seulement « faire travailler » les sciences de gestion, mais aussi indiquer au chercheur la voie d’une féconde reproblématisation de ses objets de recherche. Tel est le cas du concept de désir de travail par rapport à celui de motivation professionnelle. The objective of this habilitation thesis is to set out and examine the relevance of psychoanalysis in the field of management. The author, himself a researcher in organization behavior, expounds his own collection of scientific papers published between 2001 and 2011. He reviews the epistemological, theoretical, and methodological aspects of a management instrumentation using concepts taken from the psychoanalyst Jacques Lacan. Psychoanalysis does not add a new psychological light to the study of management situations, but questions their positiveness and focuses on the dark side: ie the errors and psychopathological symtoms of organizational functioning, where the logic of the unconscious reveals himself. From this particular perspective, which is both central and peripheral for economic performance, psychoanalysis can not only make management sciences work, but also give researchers an alternative and perhaps a more productive way of approaching their research objects. This is the case of the concept of desire for work with regard to professional motivation.

  • Directeur(s) de thèse : Louart, Pierre

AUTEUR

  • Arnaud, Gilles
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification