Titre original :

Bioconstructions et bioaccumulations en domaine de plates-formes carbonatées, illustrées par des exemples du paléozoïque, du mésozoïque et du cénozoïque

Titre traduit :

Compréhension des paramètres et des processus induisant leur installation, développement et disparition

Mots-clés en français :
  • Bioaccumulations (géologie)

  • Animaux benthiques
  • Géodynamique
  • Diagenèse
  • Gondwana (géologie)
  • Climat
  • Biohermes
  • Succession écologique
  • Stratigraphie séquentielle
  • Communautés animales
  • Récifs
  • Plates-formes carbonatées
  • Plates-formes carbonatées
  • Plates-formes carbonatées
  • Plates-formes carbonatées
  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences naturelles
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de mémoire : Habilitation à diriger des recherches
  • Date de soutenance : 01-01-2004

Résumé en langue originale

(2) les fluctuations relatives du niveau de la mer, l'activité tectonique et les variations d'apports sédimentaires exercent également un contrôle sur les géométries et morphologies des récifs, les remplaccments de communautés fossiles, et la distribution et l'installation des récifs sur la plate-fonne. (3) le contexte géodynamique gouveme la morphologie des plates-formes, leur évolution au cours du temps; il contrôle l'installation et la disparition des récifs (Ex: Pennien. du bassin pré-Ouralien et Miocène méditerranéen). Enfin, les changements climatiques indiqués par l'alternance de périodes chaudes et de périodes fraîches, tout au long du Phanérozoïque ont un impact direct sur les épisodes de production carbonatée. L'exemple des plates-formes carbonatées ordoviciennes permet d'illustrer l'influence des variations du taux de production: carbonatée sur la mise en place de la glaciation fini-ordovicienne, par ailleurs responsable de la disparition des récifs dans fes domaines de latitudes élevées. Ce travail offre un aperçu des facteurs de contrôle sur la croissance ou non des récifs et des bioaccumulations associées à partir de plusieurs exemples Paléozoïque, Mésozoïque et Cénozoïque, Pour mener à bien cette étude des plates-formes carbonatées et plus particulièrement des récifs et de leurs bioaccumulations, la méthodologie appliquée repose sur une approche pluridisciplinaire (faciès, microfaciès, sédimentologie, géochimie, biostratigraphie, stratigraphie séquentielle,modélisation). Cette approche a déterminé le choix des récifs étudiés qui s'échelonnent à travers le Phanérozoïque. Elle s'intéresse en ce qui concerne le Paléozoïque à trois exemples de dépôts. bioconstruits et bioaccumulés. Les récifs et les bioaccumulations du Paléozoïque inférieur (Cambrien et Ordovicien) sont situés sur la marge périgondwanienne et celles du Paléozoïque supérieur (Penno-Carbonifère) dans le bassin d'avant pays pré-Ouralien. Leur étude permettra de caractériser le comportement des plates-formes carbonatées à l'approche de crises importantes correspondant respectivement à la glaciation fini-ordovicienne et à la fermeture de la Pangée. En ce qui concerne le Mésozoïque, le choix se porte sur une période dite de green-house ou chaude. Il s'agit de l'étude de plates-formes carbonatées et mixtes carbonatées/siliciclastiques d'âge Crétacé inférieur. Cet épisode à climat plus stable permet d'appréhender les modalités de remplacement de communautés fossiles au cours du temps et de souligner l'importance des variations de l'accommodation sur la géométrie des dépôts. En ce qui concerne le Cénozoïque, l'étude porte, d'une part, sur la caractérisation des réservoirs pétroliers par l'étude d'affleurements de l'Eocène de Tunisie et la réalisation d'un modèle Heresim visant à quantifier les paramètres de porosité et de perméabilité des faciès. D'autre part, le Miocène de Lorca (Espagne) permet de répondre à l'une des questions clés du "pourquoi de la disparition des récifs" à l'approche d'urie période de crise qui correspond à la fermeture de la Méditerranée au Messinien. Ce cas d'étude pennet de souligner l'importance du contrôle des variations de l'accommodation dans un contexte tectono-sédimentaire actif sur les morphologies récifales. Dans le détail, la qualité de préservation du contenu floro-faunique permet de déterminer le contrôle exercé par la bathymétrie (hydrodynamisme) sur la morphologie intra-spécifique des organismes bioconstructeurs tels que les coraux. Trois facteurs semblent intervenir sur l'installation, le développement et la disparition des différents récifs et des bioaccumulations associées: (1) les variations autostratigraphiques : elles concernent les variations intra-spécifiques des organismes constructeurs et les relations synécologiques entre les organismes des milieux récifaux. Les variations morphologiques des organismes, comme le montrent les exemples des bryozoaires (Ordovicien) et des coraux (Miocène), agissent sur la géométrie récifale et répondent à des changements de la paléobathymétrie (hydrodynamisme), du substrat, des apports sédimentaires (siliciclastiques). Les organismes, leur fonction et leur dégradation (désarticulation, bioérosion, etc.) exercent peuvent influencer les taux de production carbonatée.

  • Directeur(s) de thèse : Caridroit, Martial

AUTEUR

  • Vennin, Emmanuelle
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification