Titre original :

Approche systémique des processus à micro-échelle en écologie marine

Mots-clés en français :
  • Turbulence
  • Variabilité
  • Microbiologie marine
  • Phytoplancton marin -- Populations
  • Écologie des rivages
  • Écologie marine
  • Échantillonnage
  • Zooplancton marin -- Populations
  • Cycles biogéochimiques
  • Biomasse -- Analyse
  • Modèles écologiques
  • Micro-échelle
  • Échelles spatio-temporelles

  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences naturelles
  • Identifiant : Inconnu
  • Type de mémoire : Habilitation à diriger des recherches
  • Date de soutenance : 01-01-2005

Résumé en langue originale

Des travaux théoriques et empiriques ont largement suggérés que l'analyse et la compréhension des processus caractéristiques de la grande échelle passe par l'intégration des processus se déroulant aux plus petites échelles d'espace et de temps. Ce travail a ainsi été délibérément orienté de manière à comprendre la dynamique et les interactions des populations à micro-échelle, et comment les processus caractéristiques de la micro-échelle et leurs interactions avec leur environnement physico-chimiques sont susceptibles d'affecter les flux caractéristiques de la grande échelle, par exemple les grands flux bio-géochimiques. En particulier, prétendre comprendre l'impact des processus caractéristiques de la micro-échelle sur des processus globaux à l'échelle d'un bassin voir de l'océan mondial nécessite la prise en compte d'un maximum, si ce n'est l'intégralité des compartiments caractéristiques de la dite micro-échelle. Le travail qui va suivre, comme ses perspectives, ont ainsi été développés de manière à prendre en compte les différents compartiments clés des écosystèmes marins que sont les virus et les bactéries, le phyto-, proto- et mesozooplancton et les caractéristiques physico-chimiques de leur environnement immédiat (e.g. température, salinité, viscosité) à des échelles spatiales le plus compatibles possibles avec la biologie/écologie des organismes et des processus considérés. Le développement de cette thématique, encore très peu abordée dans la communauté nationale comme internationale, a nécessité le développement de problématiques, d'outils originaux; tant technologiques que numériques, permettant d'envisager de manière spécifique les structures et les processus caractéristiques de la micro-échelle (typiquement inférieure à 1 mètre) inabordables via les techniques d'échantillonnage et les techniques d'analyse classiques. De plus, la démarche scientifique présentée dans ce document a été menée dans un cadre pleinement systémique qui a nécessité de considérer un continuum de compartiments biologiques (depuis la nano- jusqu'à la macrofaune) au sein d'écosystèmes aquatiques (marin, fluvial et lacustre), pélagiques et benthiques fondamentalement différents d'un point de vue structurel comme fonctionnel.

  • Directeur(s) de thèse : Dauvin, Jean-Claude

AUTEUR

  • Seuront, Laurent
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre