Titre original :

Application de l’équation full age spectrum aux patients du GHICL .

Mots-clés en français :
  • Créatinine
  • dfg
  • méthode de Jaffé
  • fas
  • mdrd
  • ckd-epi
  • bis-1

  • Insuffisance rénale chronique
  • Filtration glomérulaire
  • Créatinine
  • Maladies du rein
  • Débit de filtration glomérulaire
  • Créatinine
  • Langue : Français
  • Discipline : Médecine. Biologie Médicale
  • Identifiant : 2019LILUM277
  • Type de thèse : Doctorat de médecine
  • Date de soutenance : 12-07-2019

Résumé en langue originale

La maladie rénale chronique touche environ 3 millions de personnes en France. Les moyens de dépistage à disposition du clinicien sont la mesure de l’albuminurie et l’estimation du débit de filtration glomérulaire (DFG). Le marqueur principal utilisé pour estimer le DFG est la créatininémie, dont les méthodes de mesure sont standardisées depuis 2006. Ces méthodes, en particulier les méthodes de Jaffé sont cependant sujettes à de nombreuses interférences. Dans ce travail, nous comparons les estimations issues de l’équation FAS aux estimations issues des équations MDRD, CKD-EPI et BIS-1 chez la population du GHICL en 2018. Matériel et Méthodes Les données de 121863 prélèvements ont pu être extraites du SIL du GHICL. La population a été séparée en un groupe pédiatrique de 4111 prélèvements et un groupe de 117727 prélèvements issus de patients adultes. Un sous-groupe de 64057 prélèvements issus de patients âgés de plus de 69 ans a été constitué pour les estimations selon BIS-1. Pour comparer les équations FAS, MDRD, CKD-EPI et BIS-1, nous avons procédé à une classification des prélèvements en stades d’insuffisance rénale chronique et calculé les coefficients de corrélation entre ces équations et évalué l’impact relatif de l’incertitude de mesure de la créatininémie et de l’interférence ictérique au GHICL sur l’estimation du DFG. Résultats Des différences de classification importantes apparaissent entre des équations pourtant corrélées. Un écart constant entre les estimations selon MDRD et CKD-EPI et celles issues du FAS et du BIS-1 s’établissait au-delà de 69 ans. Les effets relatifs sur l’estimation du DFG de l’interférence ictérique et de l’incertitude de mesure de la créatininémie variaient selon la forme de l’équation. Discussion/conclusion L’équation FAS se distingue des autres équations d’estimation du DFG par sa simplicité d’utilisation et une meilleure intégration des variations physiologiques du DFG dues à l’âge ainsi que par sa flexibilité vis-à-vis du marqueur utilisé.

Résumé traduit

...

  • Directeur(s) de thèse : Forzy, Gérard

AUTEUR

  • Bertier, Nicolas
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre