Titre original :

Quelle place pour les nouveaux traitements médicamenteux de la polyarthrite rhumatoïde ?

Mots-clés en français :
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • immunologie
  • traitements
  • anti-TNF
  • anti-IL-6R
  • anti-JAK
  • anti-BTK
  • anti-TYK2
  • DVD-Ig
  • nano-anticorps
  • anti-GM-CSF
  • biosimilaires.

  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Pharmacie‎ Recherche
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Découverte de médicament
  • Langue : Français
  • Discipline : Pharmacie
  • Identifiant : 2018LILUE125
  • Type de thèse : Doctorat de pharmacie
  • Date de soutenance : 09-10-1987

Résumé en langue originale

Environ 300 000 patients sont atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) en France. Parmi eux, 30 000 nécessitent un traitement plus important que le méthotrexate (MTX). Depuis le début des années 2000, ces patients bénéficient des biothérapies. Ce fut une révolution. Grâce à ces traitements les patients ont pu retrouver une certaine qualité de vie. Malheureusement, une majorité des patients va échapper aux traitements. Il y a donc une nécessité de développer des alternatives. Ce besoin a conduit à l’arrivée de molécules orales, les anti-JAK. Ils ne viennent pas changer totalement la prise en charge thérapeutique car ils ne sont que relativement plus efficaces que les biothérapies. Les biosimilaires quant à eux font une arrivée timide sur le marché de la PR. De nouvelles alternatives agissant sur d’autres cibles (GM-CSF, BTK, TYK2), ou combinaison de cibles (DVD-Ig anti-TNF/anti-IL-17) sont en cours de développement. Face à ce florilège de traitements, quel serait alors le visage du traitement de la PR à l’horizon 2023 en France?

Résumé traduit

...

  • Directeur(s) de thèse : Carnoy, Christophe

AUTEUR

  • Guilé, Christophe
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre