Titre original :

Vers une meilleure connaissance de l'exposition aux grains de pollens allergisants et de leur altération par la pollution de l'air

Titre traduit :

Towards a better understanding of exposure to allergenic pollen grains and their alteration by air pollution

Mots-clés en français :
  • Fraction lipidique

  • Pollen -- Allergénicité
  • Allergie au pollen
  • Pollen
  • Pollen -- Morphologie (biologie)
  • Air ambiant intérieur
  • Chromatographie en phase gazeuse
  • Spectroscopie de masse
Mots-clés en anglais :
  • Air pollution
  • Allergy
  • Pollen

  • Langue : Français
  • Discipline : Chimie théorique, physique, analytique
  • Identifiant : 2022ULILR009
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 29-04-2022

Résumé en langue originale

S’il est aujourd’hui admis que les grains de pollens allergisants sont altérés par la pollution atmosphérique, le rôle de ces altérations sur l’allergie n’est pas encore clairement connu. Les mécanismes (bio)chimiques en jeu ne sont pas complétement élucidés, notamment en ce qui concerne l’exacerbation des symptômes par la pollution atmosphérique. L’objectif principal de cette thèse est d’améliorer les connaissances sur l’exposition aux grains de pollens allergisants en prenant en compte leur état d’altération : état de pollution et rupture du grain de pollen. Une première étude de laboratoire a été effectuée afin d’explorer le potentiel de plusieurs techniques pour la caractérisation de l’état d’altération du grain de pollen. Du pollen pollué artificiellement à l’ozone a été analysé par des techniques spectroscopiques (Raman et infrarouge), microscopiques et chromatographiques. La capture de l’ozone a été également mesurée sur un ensemble de 22 taxons de pollens ayant différentes caractéristiques bio-physico-chimiques (taille et masse du grain, degré d’allergénicité, fraction lipidique…) pour rechercher de possibles facteurs influençant cette capture d’ozone. Le potentiel de l’analyse du pollen par chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (CPG-SM) a été exploité et une nouvelle méthode de comptage des grains de pollen a été mise au point. Cette méthode a nécessité une étude de la variabilité de la fraction lipidique de différents lots de pollen de bouleau de différentes origines géographiques et pour différentes années de récolte. Afin de tester cette méthode de comptage en conditions réelles, une campagne de prélèvements a été effectuée sur du pollen de bouleau sédimenté en milieu intérieur et extérieur. Le dosage de traceurs chimiques des grains de pollens par CPG-SM présente un grand potentiel à la fois pour le comptage rapide des grains de pollen, la détermination de leur état (rompu ou intact) et leur degré de pollution.

Résumé traduit

Although it is now accepted that allergenic pollen grains are altered by air pollution, the role of these alterations on allergy is not yet clearly known. The (bio)chemical mechanisms involved are not completely elucidated, especially with regard to the exacerbation of symptoms by air pollution. The main objective of this thesis is to improve the knowledge on the exposure to allergenic pollen grains by taking into account their degree of alteration: pollution and pollen grain rupture. A first laboratory study was carried out in order to explore the potential of several techniques for the characterization of the degree of alteration of the pollen grain. Pollen artificially polluted with ozone was analyzed by spectroscopic (Raman and infrared), microscopic and chromatographic techniques. Ozone uptake was also measured on a set of 22 pollen taxa with different bio-physical-chemical characteristics (grain size and mass, degree of allergenicity, lipid fraction...) to investigate possible determinants of ozone uptake. The potential of pollen analysis by gas chromatography-mass spectrometry (GC-MS) was exploited and a new method of counting pollen grains was developed. This method required a study on the variability of the lipid fraction on different batches of birch pollen from different geographical origins and depending on the year of harvest. In order to test this counting method in real conditions, a sampling campaign was carried out on sedimented birch pollen in indoor and outdoor environments. The determination of chemical tracers of pollen grains by GC-MS has a great potential for the rapid counting of pollen grains, the determination of their state (broken or intact) and their degree of pollution.

  • Directeur(s) de thèse : Visez, Nicolas - Vezin, Hervé
  • Président de jury : Deboudt, Karine
  • Membre(s) de jury : Choël, Marie - Billon, Gabriel - Poncet, Pascal - Galsomiès, Laurence
  • Rapporteur(s) : Millet, Maurice - Roth, Estelle
  • Laboratoire : PhysicoChimie des Processus de Combustion et de l’Atmosphère (PC2A) - Laboratoire Avancé de Spectroscopie pour les Interactions, la Réactivité et l'Environnement (LASIRE)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de la matière, du rayonnement et de l'environnement (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Hamzé, Mona
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé à l'ensemble de la communauté universitaire jusqu'au 29/10/2024