Titre original :

Alimentation carnée et ordre institutionnel : une étude de la mise en problème de la consommation de viande dans la France contemporaine

Titre traduit :

Meat diet system and institutional order : studying the construction of meat consumption as a social problem in contemporary France

Mots-clés en français :
  • Construction des problèmes publics
  • Luttes définitionnelles
  • Domestication des problèmes publics
  • Politiques agricoles et alimentaires
  • Ordre institutionnel carné
  • Consommation de viande

  • Viande
  • Viande
  • Politique agricole
  • Politique alimentaire
  • Débats et controverses
  • Espace public (science politique)
Mots-clés en anglais :
  • Constructing social problems
  • Definition struggles
  • Appropriation of social problems
  • Agricultural and food policies
  • Institutional meat order
  • Meat consumption

  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences Politiques
  • Identifiant : 2022ULILD001
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 23-02-2022

Résumé en langue originale

La consommation de viande occupe une place centrale dans les pratiques alimentaires occidentales et croît de façon substantielle dans les pays dits « en développement ». Depuis une dizaine d’années en France, elle fait cependant l’objet de différentes controverses et accusations, au sein de divers espaces et de la part d’acteurs variés. Notre thèse de sociologie politique étudie la dimension sociale, cognitive et normative des luttes définitionnelles qui ont cours, au sein de l’espace public ainsi que dans les arcanes des institutions étatiques, autour de la conservation/subversion d’une pratique ordinaire, la consommation de viande. Elle analyse, autrement dit, la construction de l’alimentation carnée comme problème public. Notre recherche propose plus particulièrement d’interroger le fonctionnement des administrations et la fabrique de l’action publique, considérant que ces processus génèrent et légitiment une réalité publique parmi d’autres réalités sociales au sujet de la consommation de viande. Elle rend précisément compte du rôle des autorités publiques dans la (re)production d’un ordre institutionnel carné, en se demandant de quelle manière celui-ci s’est construit et imposé et surtout comment il résiste aujourd’hui en France, face à l’action des entrepreneurs de problème engagés dans la remise en cause de la consommation de viande. Saisir et observer ces moments de lutte permet de faire état de la force de l’ordre institué, sans pour autant nier tout changement en matière d’alimentation carnée au sein de la société, même si celui-ci intervient à la marge.

Résumé traduit

Meat consumption occupies a central place in Western dietary habits and is growing substantially in "developing countries". However, in France, for the past ten years, eating meat is the subject of different controversies and accusations, in several areas and from various actors. Our thesis of political sociology studies the social, cognitive and normative dimension of definition struggles which take place in public spaces as well as inside government institutions, about the preservation or the transgression of an ordinary practice : meat consumption. In other words,it studies the construction of the meat diet system as a social problem. More specifically, our research questions the functioning of administrations and public policy making, considering that they generate and legitimize a public reality among other social realities about meat consumption. It gives a precise account of the role of public authorities in the (re)production of an institutional meat order, by analyzing how it has been established and how it resists today in France, facing the action of claim-makers who question meat consumption habits. Observing these moments of struggle allows us to assess the power of the instituted order without denying any changes, as minor as they may be, regarding the meat diet system in our society.

  • Directeur(s) de thèse : Douillet, Anne-Cécile
  • Président de jury : Fouilleux, Ève
  • Membre(s) de jury : Alam, Thomas - Tissot, Sylvie
  • Rapporteur(s) : Traïni, Christophe - Jouzel, Jean-Noël
  • Laboratoire : Centre d'études et de recherches administratives politiques et sociales (Lille)
  • École doctorale : École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille)

AUTEUR

  • Ha, Helen
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre